La maison d'Aix en Provence

Pas de galerie photo disponible

L'emplacement de la maison templière d'Aix
L'emplacement de la maison templière d'Aix
Source : Plan de Belleforest – 1575 (Sur Gallica)
France, département des Bouches du Rhône

France, département des Bouches du Rhône (13), ville d'Aix en Provence

Déterminer la date de l'installation des Templiers à Aix est très compliqué, tant les informations à ce sujet sont lacunaires et dispersées.

La plus ancienne date mentionnée dans les sources se trouve sous forme de note en fin de chapitre (page 193) dans l'ouvrage de l'abbé M. Constantin édité entre 1890 & 1898(1) : "[...]Les Templiers s'étaient établis à Aix en 1140. Une bulle d'Adrien IV, en 1154, parle de leur maison.[...].

La seconde mention d'une date se trouve dans un acte de 1175 (ou 1176) où leurs biens situés à Aix sont utilisés comme caution dans un accord pasé entre les moines de Saint-Victor de Marseille(2) et l'Ordre.

Un acte daté du 25 juin 1176 indique que l'Ordre reçoit un domaine à Aix de la part de Raimond Bérenger III(3), Comte de Provence.

Lors de son bref pontificat (de 1185 à 1187), le pape Urbain III envoie quelques missives aux frères de la Milice du Temple résidant à Aix.

En 1191, les Templiers sont en conflit avec le clergé d'Aix, à propos d'une église qu'ils y auraient bâti alors qu'ils en possèdent déjà une à Bayle. D'après Laurent Dailliez, le pape Célestin III serait intervenu dans le règlement de ce conflit et aurait ordonné à l'évêque d'Antibes(4) de spécifier aux Templiers d'Aix de démolir leur église.

Le 04 avril 1206, un champ situé sur le territoire de la ville d'Aix est vendu au commandeur de Bayle et non à celui d'Aix, ultime preuve qu'en ce début de 13ème siècle, on ne parle pas encore de commanderie à Aix.

Ce n'est qu'à partir de mai 1213, que les Templiers établis à Aix trouvent un accord de co-existence avec l'archevêque d'Aix(5) pour l'établissement d'une chapelle et d'un cimetière. Les chanoines de Saint-Sauveur constestent encore cette décision et c'est Raimond Audibert(6), prévôt d'Aix, qui se charge de faire respecter la décision de l'archevêque.

La chapelle est bâtie vers 1220 et est dédiée à Sainte Catherine.

un certain "Brun" est cité comme premier commandeur et bayle d'Aix dans un acte du 12 janvier 1217. Le second nom qui apparait dans les sources est celui de Jean de Mathias, qui est commandeur d'Aix dans un acte daté de 1257. Dans un acte du 28 février 1263, un certain Audibert Suellus cède 10 émines(7) de terre à Puy-Sainte-Réparade au frère Jean, "précepteur des maisons d'Aix et de Bayle".

Lors de l'arrestation des Templiers en Provence, le 24 janvier 1308, le commandeur d'Aix est Albert de Blacas. Il est arrêté ainsi que trois autres Templiers présent à Aix à ce moment là.

Notes :

(1)Voir référence bibliographique.

(2)L'Abbaye Saint-Victor de Marseille a été créée au 5e siècle par Ioannis Kassianos (ou Jean Cassien). Dans le courant du 9e siècle, l'abbaye est incendiée par des sarrasins venus d'Espagne qui pillent tout le littoral marseillais. A partir du début du 11e siècle, l'abbaye se relève et recommence à rayonner dans toute la région. En 1362, l'abbé Guillaume de Grimoard est élu pape sous le nom d'Urbain V.

(3)Pierre de Barcelone, comte de Provence sous le nom de Raimond Bérenger III. Il est né en 1158 et meurt assassiné le 05 avril 1181 à Montpellier. Il est d'abord comte de Roussillon et de Cerdagne de 1162 à 1168 avant de devenir comte de Provence de 1173 à sa mort. Il est le fils du comte de Barcelone Raimond Bérenger IV et de Pétronille Ramirez, reine d'Aragon.

(4)Raimond Grimaldi, cité comme Raimond II de Grimaldi dans :"Le clergé de France, ou tableau historique et chronologique des archevêques, évêques, abbés, abbesses et chefs des chapitres principaux du royaume, depuis la fondation des églises jusqu'à nos jours, par M. l'abbé Hugues Du Tems, édité en 1775". Il est sans doute le fils de Grimaldo Canella, consul de Gênes de 1162 à 1184, considéré comme le fondateur de la famille et de la dynastie des Grimaldi. Il est évêque d'Antibes de 1188 à 1195.

(5)Bermond Cornut est d'origine inconnue, on ne connait ni sa date ni son lieu de naissance. En 1185, il est chanoine du chapitre cathédral de Saint-Sauveur à Aix en Provence, avant d'en devenir le prévôt en 1202. Le 07 mars 1206, il devient évêque de Fréjus à la mort de Raymond de Capella. En mars 1212, il succède à Gui de Fos comme archevêque d'Aix. Il meurt en 1223.

(6)Raimond Audibert est d'abord prévôt d'Aix avant de succéder à Bermond Cornut comme archevêque d'Aix en 1223. Il meurt en 1246 pour certains, en 1251 pour d'autres.

(7)L'émine est une l'émine est une mesure de volume de grains. En fonction des régions, elle valait environ 20 litres


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Les Templiers en Provence"
    Laurent Dailliez ; Alpes - Méditerranée Editions, 1977
  2. "Templiers et Hospitaliers en Provence et dans les Alpes-Maritimes"
    Joseph-Antoine Durbec ; Le Mercure Dauphinois, 2006
  3. "L'ordre du Temple dans la Basse Vallée du Rhône (1124-1312)"
    Damien Carraz ; Presses Universitaires de Lyon, 2005
  4. "Sur les traces des Templiers des Bouches-du-Rhône"
    Bernard Falque de Bezaure ; Cheminements en Provence, 1997
  5. "Les paroisses du diocèse d'Aix, leurs souvenirs et leurs monuments. Tome 1" (lien sur Gallica )
    M. Constantin ; Impr. de A. Makaire (Aix), 1890 - 1898
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2019