L'Archicommanderie d'Alden Biesen


L'archi commanderie de Alden Biesen
Diaporama en bas de page
Belgique, province du Limbourg

Belgique, province du Limbourg, à environ 20 km au sud-est de Hasselt et à environ 15 km à l'ouest de Maastricht (NL), commune de Bilzen.

L'origine de la création de la commanderie teutonique d'Alden Biesen remonte à 1220, lorsque le comte Arnoul III de Looz(1) et sa sœur Mechtildis van Are, abbesse de Munsterbilzen(2) font la donation à l’Ordre Teutonique d’une chapelle de pèlerinage à Rijkhoven. Le nom d'Alden Biesen vient d'une particularité de l'endroit où poussaient énormément de joncs (Biezen en néerlandais). Alden Biesen veux dire "Vieux Joncs".
C’est à cet endroit que les chevaliers font batir leur commanderie. La donation de 1220 est suivie de beaucoup d’autres et Alden Biesen devient le siège principal de la province de Biesen, qui comptera au cours des siècles jusqu'à douze commanderies(3) situées dans les régions de la Meuse et du Rhin.
Chacune de celles-ci jouissait de revenus qui ont été utilisés au début pour soutenir le combat de l'Ordre en Terre Sainte, mais aussi par la suite pour la conquête de la Prusse.

Aux environs de 1361, l’Ordre Teutonique quitte le site d’Alden Biesen pour s’installer dans la commanderie de Nieuwen Biesen (ou Biesenhof) à Maastricht. Les anciens bâtiments d’Alden Biesen sont abandonnés et tombent presque en ruine, à l’exception de la chapelle.

Vers la moitié du 16e siècle, le grand commandeur Winand von Breil(4), entreprend de reconstruire une résidence majestueuse sur le domaine en ruine.
Les travaux de construction du château en lui-même prendront fin en 1566 avec l'achèvement de la grande tour.
A la fin du 16e siècle , le commandeur Heinrich von Reuschenberg(5) entame une politique d'éducation religieuse pour contrer la Réforme. Il crée notament des bourses d'études à l'université de Cologne ainsi qu'au collège Jésuite de Maastricht. Son successeur, Edmond Huyn van Amstenraedt(6) continue ce projet et crée un collègue Teutonique à l'université de Louvain. Ces institutions seront les lieux de recrutement des fonctionnaires et prêtres de l’Ordre Teutonique pour la région et même au delà.

Au 17e siècle, alors que le calvinisme gagne toute la région d'Utrecht, Alden Biesen reste un bastion catholique grâce aux actions des deux commandeurs teutoniques. La chapelle moyen-âgeuse est transformée en église de style baroque. Une galerie munie d'une colonade est accolée à la chapelle. Cette galerie devait faire partie d'un nouvel hospice pour les voyageurs, mais ce ne sera jamais réalisé.

Au début du 18e siècle, le jardin à la française ainsi que l'orangerie sont aménagés par le Grand Commandeur Hendrik van Wassenaar(7). Celui-ci entame aussi des travaux de modernisation du château et fait réamménager bon nombre de pièces du château pour faire évoluer celui-ci en fonction des modes du moment.
Tous les Grands Commandeurs successifs en feront autant et transformeront le château au gré de leurs fantaisies. Le dernier grand aménagement sera réalisé en 1786-1787, lorsque le Grand Commandeur Franz von Reischach fit aménager un imposant parc à l'anglaise, où l'on pouvait retrouver des arbres monumentaux, des arbustes et buissons exotiques, des fontaines et jeux d'eau, une réplique d'un temple romain, une grotte, un ermitage, un temple chinois et encore bien d'autres folies de ce genre.
Après avoir traversé l'époque des deux guerres mondiales avec plus ou moins de dégâts, un énorme incendie ravagea le château en 1971. Propriété de l'état depuis ce moment là, le château fut complètement rénové. Cédé à la région flamande avec la fédéralisation de la Belgique, il a été adapté pour être utilisé comme centre de congrès et il accueille une exposition permanente sur l'histoire de l'Ordre Teutonique.

Notes :

(1)Arnoul III est Comte de Rieneck (Bavière) de 1216 à 1221 et comte de Looz de 1218 à 1221. Il était fils de Gérard II, comte de Looz, et d'Adélaïde de Gueldre. Il meurt sans enfant en 1221. Le comté de Looz était situé dans la région qui est actuellement la province du Limbourg belge.

(2)Munsterbielzen est un petit village situé à proximité de la commanderie teutonique. Au 7e siècle, Sainte Landrade y fonde une communauté de moniales bénédictines. Ide d'Ardennes, mère de Godefroid de Bouillon et de Baudouin, premier roi de Jérusalem, y recevra son éducation. L’abbaye est ‘impériale’ et l’abbesse, princesse du Saint Empire Romain, est souveraine de ses terres.

(3)Ces commanderies étaient : Gemert près de Bois-le-Duc('s-Hertogenbosch); Seesdorff,ou Siersdorf, dans le duché de Juliers (environ 25km au nord de Aix-la-Chapelle); Bernissem, près de Saint-Trond; Jonge Biesen, à Cologne ; Bekkevoort, près de Diest; Gruitrode, près de Bree; Fouron-Saint-Pierre; Saint-Égide ou Saint-Gilles, à Aix-la-Chapelle; Ordingen, près de Saint-Trond; Ramersdorf, dans un quartier de Bonn; Aschaffenburg, près de Francfort sur Main et Le Biesenhof situé à Sittard-Geleen, près de Maastricht.

(4)Winand Breil ou de Breiel a porté le titre de Grand Commandeur d'Alden Biesen de 1536 à 1554. Il était aussi commandeur de l'Ordre pour les provinces de Frise, Groningue, et Overyssel. Il décède le 5 janvier 1554.

(5)Heinrich von Reuschenberg est issu d'une grande famille nobiliaire germanique. Il nait en 1528 au château de Setterich, dans l'actuelle commune de Baesweiler (20km d'Aix-la-Chapelle). Il entre dans l'Ordre Teutonique en 1547. Il occupe tout d'abord un poste secondaire à la commanderie de Maastricht (Biesenhof ou Nieuwen Biesen ) avant de devenir commandeur de Ramersdorf en 1551. Il devient également commandeur de plusieurs autres commanderies du bailliage d'Alden Biesen avant d'être nommé grand commandeur en 1577, poste qu'il occupera jusqu'à sa mort en 1603.

(6)Edmond Huyn von Amstenraedt est grand commandeur d'Alden-Biesen de 1605–1634. Il succède à Willem Frambach Bock von Lichtenberg qui n'occupera ce poste que deux années, de 1603 à 1605. Il était également le neveu de Heinrich von Reuschenberg.

(7)Hendrik van Wassenaer tot Warmond est grand commandeur d'Alden-Biesen de 1690 à 1707.

(8)Franz Johan von Reischach est le dernier grand commandeur d'Alden-Biesen. Il occupera la fonction de 1784 à 1794, moment où les Teutoniques sont "expulsés" du domaine à cause des soulèvements populaires provoqués un peu partout suite à la Révolution Française.

    


Plus de ressources sur le Web... Sources sur Internet
  1. "Site officiel de l'archi-commanderie d'Alden Bilzen"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017