La commanderie de La Braque (Alphen)

Contribution : Jean Roefstra
Pas de galerie photo disponible

Alphen 1698
Illustration datant de 1698, tirée du travail de Mr de Witt Hamer
Pays-Bas, Province de Noord Brabant

Pays-Bas, Province de Noord Brabant, à environ 20 km au sud-est de Breda, village de Alphen.

La plus ancienne mention connue de l'existence d'une maison du Temple à Alphen est reprise dans un acte daté de 1187(1) dans lequel un certain Gérard de Duffel donne aux frères de l'Ordre du Temple son alleu situé à Turnhout, à charge pour l'Ordre de lui verser une rente de trois marcs.
S'agissant d'une donation et non pas de l'acte de fondation de la commanderie, on peut donc considérer que la création de cette dernière a eu lieu quelques années plus tôt.
Certains estiment même sa fondation aux environs des années 1140-1150 grâce aux largesses des seigneurs de Breda. Il semblerait également que les moines de l'abbaye de Tongerloo aient eu une influence dans l'établissement des Templiers à Alphen.

En 1212 et 1214, le duc de Brabant, Henri Ier(2) confirme plusieurs dons faits à l'Ordre dont celui fait par Alveric de Turnhout d'une exploitation agricole et celui fait par le comte Guillaume de Megen(3) et par son fils thierry de l'alleu de Rixtel et de toutes ses dépendances.

En 1236, la maison du temple de La Bracque fait l'objet d'un compromis, dont on ignore avec précision l'origine, entre Pons d'Albon, Maître du Temple en France et Frère Jean, abbé de Tongerloo. A ce moment, le commandeur de La Braque serait un certain frère Hermann.

D'autres chartes concernant la commanderie de La Braque sont conservées dans les archives nationales de France à Paris, mais en général nous en apprennent bien peu sur la commanderie. Néanmoins, l'une des dernières, datée de 1289 mentionne que la maison de La Braque cesse d'être à proprement parler le siège d'une commanderie templière, car elle est alors cédée à ferme avec toutes ses dépendances.

En 1313, après la dévolution des biens du Temple à l'Ordre de l'Hopital, l'inventaire réalisé par les nouveaux propriétaires indique une exploitation peu développée et en assez mauvais état.

Au plus fort de son développement, la commanderie de La Braque possédait outre des terres à Alphen, un moulin dans la même ville, un autre à Oosterhout, une dépendance à Rixtel et une autre à Turnhout et percevait aussi plusieurs taxes et dîmes.

Notes :

(1)Conservé aux Archives nationales de France - carton S. 5255.

(2)Né vers 1165, mort à Cologne le 5 septembre 1235, duc de Brabant de 1183 à 1235, comte de Louvain, marquis d'Anvers et duc de Basse-Lotharingie de 1190 à 1235. Il est fils de Godefroid III, comte de Louvain, landgrave de Brabant, marquis d'Anvers et duc de Basse-Lotharingie, et de Marguerite de Limbourg.

(3)Megen est actuellement une petite ville des Pays-Bas située au nord de la province de Noord Brabant le long de la Meuse. Le comté de Megen est cité dans les textes à partir de 1145.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. Compte rendu des séances de la Commission Royale d'Histoire ou Recueil de ses Bulletins - Tome 70
    Commission royale d'Histoire ; Librairie Kiessling, 1901
  2. Les Templiers en Flandre, Hainaut, Brabant, Liège et Luxembourg
    Laurent Dailliez ; Impress Sud, 1978
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017