André de Montbard (1103 ? - 1156)

Maître de l'Ordre du Temple de 1154 à 1156

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_de_Montbard
Sceau de André de Montbard
Source : Wikipédia

Il nait vers 1103 au château de Montbard en Bourgogne. Il est le fils de Bernard 1er de Montbard(1) et de Humberge de Tonnerre d'Angoulême(2).

Des analyses récentes(3) indiquent qu'il se trouvait sans aucun doute déjà en Terre Sainte avant 1120, car à ce moment là, il est chargé, avec un certain Gundemarus(4) de porter une lettre du roi de Jérusalem, Baudouin II à Bernard de Clairvaux.

A partir de 1148, il est mentionné dans des lettres et chartes comme Dapifer (ou sénéchal) de l'Ordre du Temple.

Il devient Maître de l'Ordre après la mort de Bernard de Tremelay lors du siège d'Ascalon en 1153.

Il aurait accepté cette nomination dans le but unique de contrer l'élection comme Maître de l'Ordre d'un autre chevalier du Temple, favori du Roi de France, Guillaume de Chanaleilles(5).

André de Montbard est un vieux chevalier fatigué après avoir passé près de 25 ans dans les rangs de la Milice du Temple de Jésus Christ.
Son magistère ne sera guère actif et en 1156, il abandonne sa charge pour se retirer à l'abbaye de Clairvaux, comme l'a fait Evrard des Barres, où il meurt quelques mois plus tard, en octobre 1156.

Ecartelé : au premier et au quatrième d'argent à la croix pattée et alésée de gueules, au deuxième et au troisième d'azur aux deux bars adossés en pal d'argent

Maître précédent : Bernard de Tremelay - Maître suivant : Bertrand de Blanchefort

Retour à la liste des Maîtres

Notes :

(1)Bernard 1er de Montbard est le premier comte de Montbard. On ne connait pas ses origine, mais on suppose qu'il est né vers 1040. Il se marie avec Humberge de Tonnerre d'Angoulême avant 1070, car son fils aîné naît cette année là. Il aura au moins deux fils et une fille. L'aîné, Raynard de Montbard qui héritera du comté à la mort de son père vers 1103, ensuite Aleth de Montbard qui donnera naissance au futur Saint Bernard et enfin André de Montbard.

(2)Le site internet Généanet mentionne Humberge de Tonnerre d'Angoulême comme épouse de Bernard 1er de Montbard, alors que d'autres sites, dont Wikipédia mentionnent Humberge de Roucy. Or cette dernière semble avoir été l'épouse de Bernard II de Montbard, petit fils du premier.
Dans son ouvrage encyclopédique "The Central Convent of Hospitallers and Templars", Jochen Burgtorf indique simplement que la mère d'André de Montbard se prénomme Humberge et viendrait de Franche Comté (???).

(3)Voir "Le marquis d’Albon (1866–1912) et son Cartulaire général de l’ordre du Temple" publié dans Hereditas Monasteriorum vol. 1, 2012, s. 107–128 (page 116) par Damien Carraz et Marie-Anna Chevalier, et P.-V. Claverie "Les débuts de l’ordre du Temple en Orient", "Le Moyen Âge", 111, 2005, p. 553.

(4)P.-V. Claverie ainsi que Jochen Burgtorf identifient ce "Gundemarus" comme étant Geoffroy (Godefroid) de Saint-Omer.

(5)Il s'agit de Guillaume II de Chanaleilles, fils de Guillaume 1er de Chanaleilles, héros de la Première Croisade aux côtés de Raymond IV de Toulouse. On ne connait pas exactement la date de son entrée dans l'Ordre, mais un acte de 1153, par lequel il fait donation d'un de ses fiefs (Virnaris), le mentionne comme frère du Temple.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Histoire des Croisades et du Royaume Franc de Jerusalem (3 volumes)"
    René Grousset ; Librairie Académique Perrin 1991
  2. "Armorial des Maîtres de l'Ordre du Temple"
    Bernard Marillier ; Editions Pardès, 2000
  3. "Les Grands Maîtres de l'Ordre du Temple"
    Jacques Rolland ; Editions Dervy, 2004
  4. "Histoire des Templiers"
    J.-J.-E. Roy ; Editions Pardès, 1999
  5. "The Central Convent of Hospitalers and Templars - History, Organization and Personel (1099/1120-1310)"
    Jochen Burgtorf ; Editions Brill, 2008
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017