Arnaud de Toroge (1110??-1184)

Maître de l'Ordre du Temple de 1180 à 1184

Arnaud de Toroge est Maître de la province de Provence et d'Aragon lorsqu'il est élu à la tête de l'Ordre à la fin de l'année 1180, pour succéder à Eudes de Saint-Amand, mort en captivité à Damas.

Arnaud de Toroge a plus de 70 ans lorsqu'il est élu, mais c'est un homme rompu à la discipline et au fonctionnement de l'Ordre. Présent surtout en Espagne dans la "Reconquista", Arnaud de Toroge ne connait pas, ou bien très mal, la situation politique des Etats Latins d'Orient.

Sa maîtrise est marquée par des querelles que se livrent entre eux Templiers et Hospitaliers, dont l'influence et le pouvoir politique ne cessent de grandir.
Arnaud de Toroge accepte la médiation du Pape Lucius III et de Baudouin IV pour mettre un termes à ces querelles fratricides.

En 1184, la situation politique dégénère encore, lorsque Renaud de Châtillon(1) aidé par des Templiers et des Hospitaliers, ravage pour son propre compte des territoires musulmans en Transjordanie.
Arnaud de Toroge devra encore faire preuve d'une grande sagesse politique pour arriver à négocier un arrêt des hostilités avec Saladin, prêt à venger les incursions mortelles de Renaud de Châtillon.

En 1184, Arnaud de Toroge et le Maître de l'Hopital(2) se rendent en Europe afin de plaider auprès des Rois et du Pape(3), l'envoi d'une nouvelle croisade pour renforcer les Etats Latins, à la merci de la puissance grandissante de Saladin, le réunificateur du monde musulman.
Au cours de ce voyage, Arnaud de Toroge tombe malade et meurt à Vérone le 30 septembre 1184, alors qu'il se rend à Rome, chez le Pape Lucien III.

Ecartelé : au premier et au quatrième d'argent à la croix pattée et alésée de gueules, au deuxième et au troisième à la tour de gueules, ouverte du champ, ajourée et maçonnée de sable

Maître précédent : Eudes de Saint-Amand - Maître suivant : Gérard de Ridefort

Retour à la liste des Maîtres

Notes :

(1)L'origine de Renaud de Châtillon est incertaine. Certains le font originaire de Chatillon-sur-Marne(Marne), d'autres de Chatillon-Coligny (Loiret). Quoi qu'il en soit, sa naissance est située vers 1120.
Il se joint aux armées de la 2e Croisade et en arrivant en Terre Sainte, se met au service de Constance, régente d'Antioche, qu'il parviendra à épouser en 1153. Capturé par les turcs en 1160, il restera emprisonné durant 16 années avant de retrouver la liberté. Devenu veuf entretemps, il quitte Antioche et se rend à Jérusalem où il obtient la seigneurie d'Hébron. En 1177, avec son mariage avec Etiennette de Milly, il obtient du roi Baudouin IV la seigneurie d'Outre-Jourdain avec les forteresses de Kérak et de Chawbak d'où il organisera plusieurs expéditions contre les caravanes musulmanes. En 1182, il monte une expédition en mer Rouge, pille les ports du Hedjaz et menace les villes saintes de l'Islam, La Mecque et Médine. Saladin lance alors de raids de représailles contre lui et l'assiège dans sa forteresse de Kérak en 1183. Renaud doit son salut grâce à l'intervention de l'armée de Baudouin IV. En 1187, il attaque une caravane allant vers Damas et rompt ainsi la trève conclue avec Saladin. La guerre est déclarée et s'en suit la défaite chrétienne à Hattin. Capturé, Renaud est alors décapité par Saladin.

(2)Le Maître de l'Ordre de l'Hopital est Roger des Moulins

(3)Le Pape est alors Lucien III.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Histoire des Croisades et du Royaume Franc de Jerusalem (3 volumes)"
    René Grousset ; Librairie Académique Perrin 1991
  2. "Armorial des Maîtres de l'Ordre du Temple"
    Bernard Marillier ; Editions Pardès, 2000
  3. "Les Grands Maîtres de l'Ordre du Temple"
    Jacques Rolland ; Editions Dervy, 2004
  4. "Histoire des Templiers"
    J.-J.-E. Roy ; Editions Pardès, 1999
  5. "The Central Convent of Hospitalers and Templars - History, Organization and Personel (1099/1120-1310)"
    Jochen Burgtorf ; Editions Brill, 2008
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017