La maison d'Auvernaux

Pas de galerie photo disponible

France, département de l'Essonne

France, département de l'Essonne (91), à environ 27 km au nord-est d'Etampes.

Auvernaux sur la carte de Cassini - David Rumsey
Auvernaux
Source : www.cartocassini.org

On ne connaît pas avec exactitude la date de création de la maison du Temple d'Auvernaux, mais celle-ci est mentionnée en 1171, dans les documets relatifs à un procès opposant les frères d'Avernaux et les chanoines de Saint-Victor(1) à Paris au sujet de plusieurs biens dont ils se disaient propriétaires depuis "longtemps". C'est l'évêque de Paris, Maurice de Sully(2), qui doit arbitrer le litige entre les deux parties.

La seconde trace de cette maison, date du 15e siècle, dans le règlement d'un autre procès entre d'une part les Hospitaliers et d'autre part un certain François Bras-de-Fer, écuyer et hommes d'armes de l'ordonnance du roi de France Louis XI(3).

L'église Saint-Blaise
L'église d'Auvernaux
Source : https://commons.wikimedia.org

Notes :

(1)Vers 1108, Guillaume de Champeaux, chanoine et enseignant de l'école de la Cathédrale Notre Dame de Paris, se retire avec quelques fidèles dans dans un ermitage abandonné, près d'une chapelle dédiée à saint Victor, au pied de la montagne Sainte-Geneviève près de Paris. En 1113, l'ermitage se transforme en abbaye richement dotée grâce au roi Louis VI. L'année suivante, en 1114, le pape Pascal II confirme la fondation de l'abbaye Saint-Victor.

(2)Maurice de Sully, évêque de Paris de 1160 à 1196. Il est né vers 1110 et mort en 1196. En 1163, il entreprend la construction de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

(3)Louis XI "le Prudent" est roi de France de 1461 à 1483. Il est le fils de Charles VII et de Marie d'Anjou. Il est né le 3 juillet 1423 à Bourges et mort le 30 août 1483. Le 24 juin 1436, il épouse Marguerite, fille de Jacques 1er, roi d'Écosse.


pour une bibliographie plus complète...Bibliographie
  1. "Les commanderies du Grand Prieuré de France"(lien sur archive.org - volume 1 - lien sur archive.org - volume 2)
    Eugène Mannier, 1872
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017