La commanderie de Balantrodoch(1)

Les ruines de la chapelle de Balantrodoch
Diaporama en bas de page
Royaume-Uni, Ecosse

Grande-Bretagne, Ecosse, région des Midlothian, à environ 20 km au sud d'Edimbourg, village de Temple.

On ne possède pratiquement pas d'informations sur les possessions templières en Ecosse. Bien que faisant partie de la province d'Angleterre, aucune mention n'est faite des possessions écossaises dans l'inventaire des biens de l'Ordre réalisé en 1185 à la demande de Geoffrey Fitz Stephen lorsqu'il est nommé maître en Angleterre. Rien n'est indiqué non plus dans l'inventaire fait en 1308, au moment de l'arrestation des Templiers dans les Iles Britanniques.

A propos de l'origine de Balantrodoch, on pense que la donation originale a été faite par le roi d'Ecosse David Ier à Hugues de Payns en 1128, lorsque ce dernier est venu en Ecosse après avoir rendu visite au roi d'Angleterre Henry Ier Beauclerc.

Dès sa création, dont la date exacte nous est inconnue, la commanderie de Balantrodoch a été le siège du maître de l'Ordre pour l'Ecosse. Selon certains, la première mention d'un commandeur de Balantrodoch date des années 1160 où on parle d'un frère Robert en 1160 et d'un frère Bartholomew entre 1165 et 1169.

En 1175, un acte mentionne que les frères de Balantrodoch donnent leur assentiment pour le don d'un domaine foncier à Glasgow fait à un certain frère Raan, sans préciser la fonction de ce dernier dans l'Ordre. D'après certaines sources, il s'agirait de Frère Ranulph Corbet, commandeur de Balantrodoch entre 1174 & 1199.

Le domaine de cette maison de Balantrodoch était situé sur une petite crête, au long de la rivière Esk au sud d'Edimbourg. L'Ordre y fait construire tout d'abord une petite chapelle et un moulin. Le domaine était constitué de terres argileuses très humides et de landes. Quelques terres agricoles étaient situées dans la vallée, près de la rivière, tandis que des pâturages pour les moutons étaient situés dans les hauteurs des collines avoisinantes.

Les sources directes et indirectes nous indiquent les noms de certains des commandeurs de Balantrodoch et Maitres d'Ecosse. En plus de Frère Bartholomew, Frère Robert et Frère Ranulph de Corbet, cités plus haut, on retrouve Frère Hugues de Conyers en 1233; Frère Roger de Akiney entre 1278 et 1290, Frère Brian de Jay entre 1286 & 1292 , sans doute en alternance avec le précédent; Frère John de Sautre en 1296; Frère John de Husflete entre 1304 et 1306 et Frère Walter de Clifton entre 1306 et 1309.

La maison de Balantrodoch avait de nombreuses propriétés réparties dans toute la région située autour d'Edimbourg, comme par exemple à Gullane, Aberlady, Temple Liston (Kirkliston), Falkirk, jusqu'à Berwick-upon-Tweed, à 80 km à l'est, sur la côté de la Mer du Nord et dans les faubourgs de Glasgow, à environ 80 km à l'ouest.

Lors de la dissolution de l'Ordre en 1312, le domaine de Balantrodoch est fusionné avec celui que l'Ordre de l'Hopital possède à Torphichen. Mais, chose curieuse, le commandeur de l'Hopital va alors déménager son siège officiel à Balantrodoch et abandonner celui de Torphichen.

Notes :

(1)Vient du gaélique écossais "Baile nan Trodach". Se retrouve également sous les noms de Balantrodach, Balantrodok, Baltrodoch,...

    


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Prier et combattre, Dictionnaire européen des ordres militaires au Moyen Age"
    Collectif ; Editions Fayard, 2009
  2. "The Knights Templar in Britain"
    Evelyn Lord ; Routledge, 2013
  3. "Scottish History Society publications Volume 19 : Knights of St John of Jerusalem in Scotland" (lien sur la Scottish History Society )
    Cowan, Mackay & Macquarrie ; Scottish History Society, 1983
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2020