Le château de Balga

Pas de galerie photo disponible

Fédération de Russie, district fédéral du Nord-Ouest, Oblast de Kaliningrad

Fédération de Russie, district fédéral du Nord-Ouest, Oblast de Kaliningrad à environ 60 km au sud-ouest de la ville de Kaliningrad et environ 70 km au nord-est de la ville polonaise de Elbląg, ville de Mamonovo.

A l’origine, Balga, appelé alors Honeda, est occupée par la tribu Prusse des Warmiens(1) qui y établit un gród(2) sur une petite colline bordée par la Lagune de la Vistule(3).

Maquette du château de Balga
Maquette du château de Balga
Source : wikimapia.org

En 1237, le margrave de Meissen, Henry III de Wettin(4), participe à une expédition de l’Ordre Teutonique contre les tribus Prusses et assiège la place du côté de la mer avec deux navires, mais sans succès.

L’année suivante, en 1238, une troupe de chevaliers Teutoniques, dirigée par le Grand Maréchal Dietrich von Bernheim, réussit à s’emparer du fort. Aussitôt, conscient de la position stratégique de l’endroit, l'Ordre, grâce à des dons importants du duc Othon 1er de Brunswick(5), entreprend la construction d’un château en briques sur l’emplacement du fort. Balga sera le premier château construit par l’Ordre dans cette région.

A la fin des années 1240, Balga devient le chef-lieu d’une Komtur (commanderie) dont la zone d’influence s'étendait sur une bande d'environ 450 km vers le sud-est, jusqu'aux actuelles villes polonaises de Pisz et Ełk.

Vue historique du château de Balga - 1684
Vue historique du château de Balga, en 1684.

En 1249, Heinrich Botel, Grand-Maréchal de l'Ordre, réunit une importante troupe à Balga en vue d'une grande incursion en territoire Prusse au sud-est. Après avoir pillé de nombreux villages en territoire Natangien, les troupes teutoniques sont surprises par une contre-attaque de ces mêmes Natangiens près du petit village de Krücken, au sud de leur château de Kreuzburg. Ils y subiront une importante défaite. De nombreux chevaliers dont Heinrich Botel seront capturés. Parmi eux, Frère Johann, le vice-commandeur de Balga, subira un sort funeste ; il sera décapité et sa tête sera exposée au bout d'une pique.

En raison de son emplacement spécifique au bord de la lagune de la Vistule, Balga ne sera pas conquise lors des deux soulèvements prussiens(6)(7).

En 1254, Balga accueille le roi de Bohême Ottokar II qui participe à une expédition de l’Ordre Teutonique vers le nord-est contre les tribus des Natangiens et des Sambiens. Au cours de cette expédition, le territoire de l'actuelle ville de Kaliningrad sera conquis et le château de Königsberg sera construit. Au moment de l'arrivée du roi, la construction du château de Balga est terminée. C’est à partir de cette forteresse teutonique, que des raids seront organisés en vue de conquérir la Warmie et la Natangie.

Sa position stratégique le long de la Lagune de la Vistule fait de Balga en endroit de première importance pour la surveillance de la région et le contrôle de la navigation maritime sur la Lagune.

En 1499, le Grand Maître Friedrich von Sachsen fait dissoudre la commanderie de Balga. Après l'Hommage Prussien(8), Balga est automatiquement intégré dans le duché polonais de Prusse en 1525. A ce moment, le château devint la résidence de Georges de Polentz(9), évêque de Samland.

En 1627, au cours de la guerre de 30 ans(10), le château est démantelé par les troupes suédoises sur ordre du roi Gustave Adolphe de Suède(11) pour pouvoir construire la forteresse de Pillau (Pilawa, Baltiïsk) sur la Presqu’île de la Vistule.

La fonction de commandeur de Balga était souvent un tremplin pour accéder à de hautes fonctions dans l’Ordre Teutonique, ainsi, deux de ses commandeurs sont devenus des Grands-Maîtres de l'Ordre : Winrich von Kniprode (de 1352 à 1382) et Ulrich von Jungingen (de 1407 à 1410).

Notes :

(1)Cette région, actuellement située au nord-est de la Pologne actuelle était occupée par plusieurs tribus prusses (également appelées Borusses en français) et des tribus baltes, dont les Poméraniens, les Pomésaniens, les Warmiens, les Semigaliens,... Suivez-ce lien sur Wikipédia pour avoir un aperçu de ces tribus.

(2)Un gród est un ensemble de fortifié en terre et en bois, souvent un petit village de quelques maisons ceinturé d'une palissade, avec ou sans tour de guet.

(3)Le Zalew Wiślany est la lagune créée par la Vistule à son embouchure. Cette lagune est séparée de la Mer Baltique par la Presqu'Île de la Vistule (Mierzeja Wiślana) et s'y jette par le Cieśnina Piławska (Détroit de Baltiïsk) situé sur le territoire russe de l'Oblast de Kaliningrad.

(4)Henri III dit l'"Illustre" est issu de la puissante maison de Wettin qui est à l'origine de plusieurs dynasties royales européennes dont certaines règnent encore actuellement (Belgique et Royaume-Uni). Il est le fils du margrave de Meissen Thierry 1er l'Exilé et de Jutta de Thuringe. Il nait vers 1215-1216 au Château de l'Albrechtsburg à Meissen. Il devient margrave de Meissen et de Lusace en 1221, à peine âgé de 5 ou 6 ans, à la mort de son père. En 1247, il devient aussi margrave de Thuringe et Comte Palatin de Saxe. En 1234, il se marie avec Constance d'Autriche, fille du duc Léopold VI d'Autriche. Il meurt le 15 février 1288, à l'âge plus que respectable de 72-73 ans.

(5)Otto ou Othon Ier "l'Enfant" est né vers 1204 et meurt le 9 juin 1252 à Lunebourg. Il est est le premier à porter le titre de duc de Brunswick-Lunebourg. Il le reçoit des mains de l'empereur Frédéric II en 1235 et le gardera jusqu'à sa mort en 1252. Sa famille est l'une des branches de la puissante dynastie des Guelfes. Il porte le nom de Othon "l'Enfant" pour le distinguer de son oncle, l'empereur Othon IV. Il est le fils du prince William de Lunebourg, aussi appelé William de Winchester, et de la princesse Hélène de Danemark, fille du roi du Danemark Valdemar 1er. En 1225, il s'allie avec son cousin, le roi du Danemark Valdemar II contre l'empereur Frédéric II. Il participe aux batailles de Mölln en 1225 et de Bornhöved en 1227 où il est capturé et ensuite envoyé en détention dans la forteresse de Schwerin. A la mort de son geolier le comte Henri de Schwerin, il est libéré en 1228 grâce à l'intercession du roi d'Angleterre Henry III et du pape Grégoire IX. Il se marie alors avec Mathilde de Brandebourg, la fille du Margrave Albert II de Brandebourg. Il se réconcilie avec l'empereur Frédéric II en 1235 et reçoit de sa part le fief du Duché de Brunswick-Lunebourg. En 1239/1240, il participe à plusieurs expéditions organisées par l'Ordre Teutnonique en Prusse.

(6)La première insurrection des tribus Prusses débute en 1242 pour se terminer officiellement en 1249. Cette insurrection nait suite à 3 évènements importants : La défaite des Teutoniques lors de la Bataille du Lac Peïpous; L'invasion mongole dans le sud de la Pologne en 1241 et la destruction d'importantes forces militaires chrétiennes lors de la Bataille de Legnica et enfin, la déclaration de guerre du Duc de Poméranie Swietopelk II contre l'Ordre Teutonique qui soutient ses frères dans leur différent dynastique. Les premières années, l'Ordre Teutonique subit d'importantes défaites et voit de nombreuses places fortes tomber aux mains des Prusses. Mais à partir de 1245, les troupes alliées des Prusses et de Swietopelk subissent de nombreux revers et une paix sera finalement conclue au début de l'année 1249, bien que quelques mois plus tard, l'Ordre Teutonique subira une importante défaite lors de la Bataille de Krücken. Des escarmouches entre les Teutoniques et les tribus Prusses subsisteront jusqu'au milieu des années 1250.

(7)Cette deuxième insurrection commence le 20 septembre 1260, au lendemain de la défaite de l'Ordre Teutonique contre une coalition de tribus lituaniennes et Samogitiennes lors de la bataille de Durbe. Cette défaite de l'Ordre a provoqué un soulèvement qui s'est rapidement étendu à travers tout le territoire des tribus prusses. Les différents châteaux de l'Ordre sont assiégés, et les plus petits d'entre eux commencent à tomber aux mains des Prusses. Malgré l'arrivée de nombreux renforts venus de l'Empire Germanique et de toute l'Europe, il faudra attendre 1265 pour que l'Ordre Teutonique ne commence à vaincre ses ennemis. Il faudra encore quelques années avant que les différents chefs de tribus ne soient défaits et pendus, au cours de l'hiver 1271-1272. En 1274, l'Ordre attaque Lidzbark Warmiński, y capture le dernier chef rebelle et le fait éxécuter, provoquant ainsi la fin du soulèvement.

(8)L'Hommage Prussien est l'hommage rendu par le Grand-Maître de l'Ordre Teutonique Albert de Brandebourg, à la veille de la signature du traité de Cracovie, au roi de Pologne Sigismond 1er, par lequel il abandonne le titre de Grand-Maitre de l'Ordre pour devenir Duc de Prusse et donc vassal du roi.

(9)Georges de Polentz est issu d'une ancienne famille noble de Saxe. Il nait vers 1478. Il fait des études écclésiastiques à Bologne et occupe un poste de secrétaire particulier à la Curie Romaine. Il est en relations avec le Grand Maître de l'Ordre Teutonique, Albert de Brandebourg qui le fait venir au château de Königsberg. En 1519, il est confirmé comme évêque du Samland par la Curie. Il adhère au luthéranisme et est un des ardents défenseurs de la Réforme en Prusse. Après 1525, il devient le premier évêque luthérien de Samland.

(10)La guerre de Trente Ans est une série de conflits armés qui a déchiré l’Europe de 1618 à 1648 et avait en toile de fond les problèmes religieux entre catholiques et protestants.

(11)Gustave II Adolphe est roi de Suède de 1611 à sa mort en 1632. Il nait le 9 décembre 1594 à Stockholm et meurt le 6 novembre 1632 lors de la bataille de Lützen. Il st l'un des grands génies militaires de son temps et grâce à ses réformes, il transforme la Suède en l'une des grandes puissances européennes du 17ème siècle.

    


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. Zamki w Państwie Krzyżackim w Prusach - Kompendium Zamków krzyżackich i Biskupich
    Prof. Christofer Herrmann ; Widawnictwo Artes, 2015
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2020