La maison templière de Belleville-sur-Saône

Pas de galerie photo disponible

France, département du Rhône

France, département du Rhône (69), à environ 30 km au sud de Mâcon.

La création de la maison du temple de Belleville est assez floue, mais il semblerait qu'elle soit due à un don fait par Humbert III de Beaujeu(1) à son retour de Terre Sainte. On peut donc dire qu'elle a du être fondée après 1150.

La commanderie de Belleville sur la carte de Cassini
La commanderie de Belleville sur la carte de Cassini
Source : www.cartocassini.org

La chapelle de cette maison était placée sous le vocable de Sainte Catherine.

Les seigneurs de Beaujeu possédaient le château de Thoissey situé à l'embouchure de la Chalaronne et était un important point stratégique de la région. Il surveillait d'une part la Saône et d'autre part, la voie de communication entre Mâcon et Lyon. Ces mêmes seigneurs de Beaujeu qui ont eu une influence importante dans le développement de cette commanderie, cédèrent les revenus du péage sur la rivière aux Templiers.
En février 1230, deux frères, Landry et Etienne Le Beissens cédèrent aux Templiers de Belleville les droits qu'ils avaient sur une partie du péage routier sur la route entre Mâcon et Lyon.
Belleville avait une dépendance à Peyzieux.

Nous avons très peu de renseignements quant à l'emplacement de la commanderie de Belleville, mais d'après la carte de Cassini, on remarque un endroit appelé "La Commanderie - Sainte Catherine" situé entre Belleville et Taponas. A l'heure actuelle, un hameau situé à la limite de ces deux communes, le long de l'Ardières, porte le nom d'Impasse de la commanderie. Ces deux éléments sont sans doute une bonne indication sur l'endroit où devait se trouver cette commanderie.

Notes :

(1)Humbert III de Beaujeu, surnommé "le Vieux", seigneur de Beaujeu de 1137 à 1192. Il est sans doute né vers 1115-1120. Il est le fils de Guichard III de Beaujeu et de Lucienne de Rochefort. En 1140, il se marie avec Alix, fille du comte Amédée III de Savoie. En 1142, il participe à un pèlerinage en Terre Sainte (certains pensent même qu'il a participé à la 2e Croisade), où il rejoindra l'Ordre du Temple, sans doute comme chevalier à terme (voir l'article 34 de la Règle de l'Ordre), avant de rentrer en France et retrouver sa famille et son domaine.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Les Sites Templiers en France"
    Jean Luc Aubarbier et Michel Binet ; Éditions Ouest-France, 1997
  2. "L'Ain des Templiers"
    Alain Jantet ; Editions de Trévoux 1988
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017