Bernard de Tremelay (10??-1153)

Maître de l'Ordre de 1151 à 1153

Bernard de Tremelay est originaire du Comté de Bourgogne, fils de Humbert, Seigneur de Tremelay.
La décision d'Evrard des Barres de se retirer dans une abbaye surprend toute la hiérarchie de l'Ordre. Après quelques mois de négociations, le chapitre général décide de nommer Bernard de Tremelay, alors précepteur de l'importante commanderie jurassienne du Temple-Lès-Dôle.

Dès son arrivée en Terre Sainte, Bernard de Tremelay est reçu par le Roi Baudouin III qui lui remet le commandement et la propriété de la ville fortifiée en ruines de Gaza.
Bernard de Tremelay fait relever les murs de la ville et fait édifier de nouvelles tours et retranchements pour en faire une place d'armes imprenable.

Il renforce également le système de défense des villes côtières de Jaffa(1), Arsuf(2), et de quelques autres places fortes, indispensables à la survie des Royaumes Latins d'Orient.

Baudouin III décide de profiter de plusieurs succès militaires contres les troupes de Nur-Al-Din et des règlements de comptes entre certains dignitaires musulmans. Il rassemble ses troupes et se dirige vers la ville fortifiée d'Ascalon pour l'assiéger.
En janvier 1153, les francs assiègent la ville, mais ne parviennent pas à y pénétrer.
Dans la zone occupée par les Templiers, une tour d'assaut est placée à proximité des remparts et provoque la mort et l'effroi parmi les défenseurs.

Jean Colombe dans 'Passages d'Outremer' de Sébastien Mamerot (1472-1475)) - BNF FR.5594
La Bataille d'Ascalon par Jean Colombe (1472-1475) - BNF
Source : Wikipédia

La nuit du 15 Août, ceux-ci tentent d'incendier la tour en allumant un énorme bûcher au pied de celle-ci, devant la muraille de la ville. Malheureusement pour les défenseurs, le vent fait tourner les flammes vers les murs déjà affaiblis par les mines et les assauts répétés des machines de guerre.
Une partie de la muraille s'écroule, ouvrant ainsi une brêche dans les défenses.
Aussitôt, Bernard de Tremelay et quarante chevaliers du Temple se ruent dans cette ouverture et pénètrent en ville, tout en bloquant l'accès aux autres assaillants.

Les défenseurs turcs, un instant effrayés par l'arrivée des chrétiens dans la ville, se ressaisissent et tuent ou capturent tous les Templiers, y compris Bernard de Tremelay. Le soir du 16 août les cadavres des quarante Chevaliers du Temple décapités sont pendus par les pieds aux murailles de la ville.
La vue de ces corps massacrés enflamme les esprits des chrétiens et provoque une immense colère dans leurs rangs.
La ville tombera 3 jours plus tard.

Lors de ce siège, qui voit la mort du premier Maître de l'Ordre au combat, une polémique se crée sur l'action des Templiers.
Certains chroniqueurs, comme Guillaume de Tyr, ont vu dans cet acte le désir des Templiers de s'emparer seuls de la ville et d'ainsi pouvoir prétendre au butin pour eux seuls. D'autres chroniqueurs ont vu là une action d'éclat des Chevaliers du Temple qui sont entrés dans la ville en éclaireurs pour protéger la progression du reste de l'armée.

D'après les documents, il semblerait que ce soit la deuxième version la plus logique, mais l'Histoire retiendra la première, écrite par le grand chroniqueur Guillaume de Tyr, qui détestait particulièrement les Templiers.

Ecartelé : au premier et au quatrième d'argent à la croix pattée et alésée de gueules, au deuxième et au troisième d'or au chef de gueules

Maître précédent : Evrard des Barres - Maître suivant : André de Montbard

Retour à la liste des Maîtres

Notes :

(1)Jaffa est situé en Israël, et se trouve dans les faubourgs sud de la ville moderne de Tel-Aviv. Jaffa était l'un des trois ports principaux de Terre Sainte avec Acre et Césarée. L'origine de cette ville remonte à l'Antiquité, où elle apparait dans des textes égyptiens depuis l'an 1500 avant J.-C. Dans les Actes des Apôtres, la ville est mentionnée comme Joppé ou Jophé. Elle est conquise en 1099 par les Croisés, peu de temps après Jérusalem, lors de la 1ére Croisade. Elle est reprise par les musulmans après la bataille de Hattin en 1187, avant de revenir aux mains des chrétiens en 1191, au cours de la 3e croisade. Elle est définitivement conquise par les armées de Baybars en 1268.

(2)Arsuf est situé en Israël, à environ 20 km au nord de Tel-Aviv. La cité est d'abord conquise par les croisés en 1101. Elle est reprise par les musulmans après la bataille de Hattin en 1187, avant de revenir aux mains des chrétiens en 1191, au cours de la 3e croisade. En 1261, la ville et la forteresse deviennent la propriété de l'Ordre de l'Hopital avant d'être conquise par les armées de Baybars en 1265.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Histoire des Croisades et du Royaume Franc de Jerusalem (3 volumes)"
    René Grousset ; Librairie Académique Perrin 1991
  2. "Armorial des Maîtres de l'Ordre du Temple"
    Bernard Marillier ; Editions Pardès, 2000
  3. "Les Grands Maîtres de l'Ordre du Temple"
    Jacques Rolland ; Editions Dervy, 2004
  4. "Histoire des Templiers"
    J.-J.-E. Roy ; Editions Pardès, 1999
  5. "The Central Convent of Hospitalers and Templars - History, Organization and Personel (1099/1120-1310)"
    Jochen Burgtorf ; Editions Brill, 2008
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017