Les Centuries - Nostradamus: la fin d'un mythe
(Editions La Providence 2012)

Auteur(s) : Jehans de la Oultre

Les Centuries - Nostradamus: la fin d'un mythe
    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du livre (page actuelle)
  2. Bibliographie plus complète

Description :

Ce livre est le résultat de six années de recherches dans les domaines de l’astronomie, de l’histoire et des sciences du Moyen Âge démontrant que le texte des Centuries attribués à tort à Michel (de) Nostredame dit NOSTRADAMUS est en réalité de la main d’un prieur d’une abbaye cistercienne, au XIVe siècle. Ce livre s’inscrit dans la continuité des travaux du philologue wodecquois Rudy Cambier et plus particulièrement de son livre réédité en 2010 : « L’oeuvre du Vieux Moine – tome I – Le dernier chemin des Templiers ». Les partisans de cette thèse très controversée qui a déjà fait couler beaucoup d’encre y trouveront le bonheur de la vérité enfin dévoilée, ses détracteurs médiront l’auteur s’ils n’envisagent pas de reconsidérer leur position.

Au début du XIVe siècle, Ives de Lessines, 15e Abbé de l’abbaye Notre-Dame de Cambron en Hainaut, écrit les CENTURIES à la lueur de sa chandelle et manipule savamment son astrolabe. Au XXIe siècle, Jehans de la Oultre fait parler ses logiciels. Le premier raconte des événements sous forme d’énigmes. Il situe les faits marquants selon la pratique de son époque, non pas par dates, mais par la position des astres et des planètes, l’apparition des comètes, les tremblements de terre. Le second vérifie l’exactitude des données du premier. Yves de Lessines ne se trompe jamais. Et Nostradamus, ce charlatan et faux-prophète qui ne connaissait pas les calculs du mouvement des planètes et cachait son ignorance sous un salmigondis verbeux aurait composé les CENTURIES à la mode obsolète du Moyen Âge ?

Troublé par ce constat, l’auteur décide de comparer le vocabulaire des CENTURIES à celui des oeuvres avérées du mage provençal. Le verdict implacable laisse pantois : l’auteur de la lettre à César (1555) et de l’épître de 1558 (à Henri II, roi de France) n’est pas l’auteur des CENTURIES...

L'auteur :

Le professeur Jean-Philippe Lahouste (nom d’état-civil), master-ingénieur en agronomie et docteur en sciences appliquées, enseigne depuis plus de trois décennies les sciences agronomiques et biologiques à la Haute École CONDORCET (Pôle académique hainuyer) dont il est l’un de ses coordonnateurs pédagogiques. À l’occasion du 100e anniversaire de son Institut, il apporta sa contribution rédactionnelle à la publication « Les Agronomes d’Ath – LES PURLEUX – 1911-2011 ».

Outre ses nombreuses publications scientifiques en physio-pathologie, il fut expert botaniste auprès du tribunal de 1re instance (parquet deMons). Une de ses expertises criminelles fit l’objet d’un reportage audiovisuel en Belgique et en France (FR3 - Institut national de l’audiovisuel - To Do Today productions, 1999). Il remplit aussi les fonctions d’auditeur qualité ISO-17025/HACCP pour le Centre pour l’Agronomie et l’Agro-industrie de la province de Hainaut et de vice-président de la Commission consultative communale d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité de la Ville de Lessines.

                        

En partenariat avec Amazon.fr

Si vous désirez acquérir ce livre via notre partenaire Amazon.fr, suivez ce lien

Pour revenir à la liste des livres

Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017