Les Chevaliers Teutoniques
(Editions Ellipses, 2007)

Auteur(s) : Danielle Buschinger & Mathieu Olivier

Les Chevaliers Teutoniques
    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du livre (page actuelle)
  2. Bibliographie plus complète

Description :

Né à la fin du XIIe siècle en Palestine, «l'Ordre de l'hôpital Sainte-Marie-des-Allemands de Jérusalem» est le petit frère des Hospitaliers et des Templiers. À l'instar de ces ordres militaires, c'est une institution semi-monastique, où des frères chevaliers mènent une vie commune qui se partage entre activités militaires et obligations de nature religieuse.
Dès le Moyen Âge, ces frères sont appelés chevaliers «allemands» ou «de l'Ordre allemand ».
La tradition en France a retenu l'appellation de « chevaliers teutoniques ».

Cette synthèse se propose d'éclairer une histoire pluriséculaire, éclatée en de multiples lieux, du Levant jusqu'au rivage de la Baltique, de la Sicile à la Bourgogne, en privilégiant les pans oubliés de l'histoire des Chevaliers: en particulier l'histoire de l'Ordre Teutonique après la période médiévale et les développements du mythe teutonique.
Ébranlé par la Réforme, annihilé par Napoléon, persécuté par Hitler, l'Ordre a plusieurs fois frôlé l'anéantissement complet ; à chaque fois il a su tant bien que mal renaître de ses cendres. Aujourd'hui encore, devenu un ordre de prêtres et de religieuses, il mène une existence discrète en Europe centrale, se consacrant à des missions d'ordre humanitaire, un peu à la manière de l'ordre de Malte.
L'ouvrage est bâti autour d'une histoire politique et militaire: le récit des combats en Palestine, puis en Prusse et en Livonie, la place politique de l'Ordre dans la chrétienté médiévale, enfin sa progressive rétraction à l'époque moderne. Mais le lecteur y trouvera également des aperçus économiques, sociaux et religieux sur une institution et un État qui lui est consubstantiellement lié, la Prusse médiévale.

Ni tentative de réhabilitation, ni variation sur le mode de la légende noire, cet ouvrage s'offre tout simplement de retracer le destin singulier d'un avatar de l'esprit des croisades, qui domina jadis un territoire partagé entre cinq États actuels de l'Est européen, avant de se replier en terre d'Allemagne.

L'auteur :

Danielle Buschinger est professeur de langue et civilisation allemande à l'université de Picardie. Spécialiste de langue et littérature allemande du Moyen Age, elle est responsable du Centre d'études médiévales de cette université. Elle est l'auteur d'un grand nombre d'ouvrages critiques et de traductions françaises d' œuvres médiévales allemandes.

Mathieu Olivier, ancien élève de l'École normale supérieure d'Ulm et agrégé d'histoire, termine une thèse sur les chroniques de l'Ordre teutonique et leurs usages à la fin du Moyen Age. Il enseigne actuellement l'histoire médiévale à l'université de Paris XII.

                        

En partenariat avec Amazon.fr

Si vous désirez acheter ce livre avec notre partenaire amazon.fr, suivez ce lien.

Pour revenir à la liste des livres

Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017