Les Chevaliers Teutoniques
(Librairie Académique Perrin, 1979)

Auteur(s) : Laurent Dailliez

Les Chevaliers Teutoniques
    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du livre (page actuelle)
  2. Bibliographie plus complète

Description :

Chefs d'un empire au sens le plus strict du mot, les chevaliers teutoniques chevauchèrent tant en Orient qu'en Europe, en Terre sainte et en Egypte comme en Sicile ou en Hongrie. Vêtus de leur blanc manteau à croix noire, ils firent face aux armées souveraines de Pologne, de Danemark, de Bohème et de Hongrie.

Si les études sont peu nombreuses sur cet ordre militaire et hospitalier, elles laissent apercevoir la force et l'élan des chevaliers teutoniques, à côté desquels les Templiers font pâle figure. C'est une réalité que confirment les documents.

On ne peut pas dire que les frères de l'ordre hospitalier de Sainte-Marie-des-Allemands soient étrangers à la France ou aux ordres fondés lors des croisades. Au contraire, la France, en dehors de l'Alsace qui était étroitement liée au Saint Empire germanique, posséda sur son territoire des commanderies teutoniques.

Avec l'approbation de Bismarck, l'archiviste en chef des Archives royales de Berlin, Ernest Strehkle,publiait en 1869 un recueil de sept cent vingt-cinq documents concernant les grandes commanderies de l'ordre teutonique. Ce recueil est le seul ouvrage qui nous renseigne sur l'ordre et nous en ait transmis les grandes chartes, pour la plupart disparues, détruites lors de la Seconde Guerre mondiale. Il renferme les documents qui étaient conservés à Berlin et à Koenigsberg.

L'archiviste y ajouta un inventaire des archives de l'Ordre conservées à Vienne et qui concernent les possessions d'Orient, de Hongrie, d'Allemagne et de Prusse.

En France existent également des archives de l'Ordre. On a souvent oublié, non pas le rôle de l'Ordre, mais la répartition de ses implantations sur notre sol. Les Archives départementales de l'Aube, à Troyes, conservent plus de deux cents documents concernant les possessions teutoniques en France. Elles font même état des origines du quinzième grand-maître, qui était français. Un inventaire de ces documents fut dressé au XVIIIe siècle par l'archiviste de l'abbaye de Clairvaux. L'inventaire permet de constater que tous les documents existent encore.

                        

En partenariat avec Amazon.fr

Si vous désirez acheter ce livre avec notre partenaire amazon.fr, suivez ce lien.

Pour revenir à la liste des livres

Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2019