Les Chevaliers teutoniques
(Tallandier, 2007)

Auteur(s) : Sylvain Gouguenheim

Les Chevaliers teutoniques
    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du livre (page actuelle)
  2. Bibliographie plus complète

Description :

« À l'époque où Acre était assiégée par l'armée des chrétiens et où elle fut libérée des mains des infidèles grâce à l'aide de Dieu, des hommes des cités de Brème et de Lübeck, conduits par le zèle de Dieu à accomplir des œuvres de miséricorde, fondèrent un hôpital derrière le cimetière Saint-Nicolas [...] »

1198, un nouvel ordre militaire voit le jour en Terre sainte.

Si Templiers et Hospitaliers sont connus du public français, c'est moins le cas de la « maison de l'hôpital des Allemands de Sainte-Marie de Jérusalem », véritable nom de l'Ordre teutonique.
Les images du film d'Eisenstein, Alexandre Nevski, ont marqué les esprits, créant un véritable stéréotype des « chevaliers Teutoniques » : l'incarnation éternelle de l'envahisseur germanique, le manteau blanc à croix noire recouvrant une lourde armure d'acier, le visage démoniaque masqué par un heaume cylindrique.
On s'est plu à voir en eux les agents avides de la colonisation allemande de l'Est, les impitoyables serviteurs d'une évangélisation aussi brutale que prédatrice.
De fantasmes romantiques en interprétations fallacieuses, on en est venu à ignorer leurs réalisations politiques et économiques.

De leur naissance en Terre sainte à nos jours, Sylvain Gouguenheim retrace l'épopée de ces chevaliers conquérants, colonisateurs et administrateurs, devenus de véritables princes bâtisseurs avec la fondation de l'État de Prusse et la construction de puissantes forteresses, dont la célèbre Marienburg.

S'appuyant sur une documentation riche et souvent inédite, livrant pour la première fois de très nombreux extraits de sources traduits en français (chroniques de l'Ordre, textes législatifs, correspondance des grands maîtres, rapports des espions, etc.), il nous entraîne dans une chevauchée haletante sous les remparts de Saint-Jean-d'Acre, en Prusse, en Sicile, sur les glaces du lac Peïpous et aux champs sanglants de Tannenberg.

L'auteur :

SYLVAIN GOUGUENHEIM, agrégé d'histoire, professeur d'histoire médiévale (HDR) à l'École normale supérieure lettres et sciences humaines de Lyon, après avoir travaillé sur les fausses terreurs de l'an mil, consacre désormais ses recherches à l'histoire de l'Ordre teutonique. Il a notamment travaillé sur ses relations avec la Papauté au XIIIe siècle.

                        

En partenariat avec Amazon.fr

Si vous désirez acheter ce livre avec notre partenaire amazon.fr, suivez ce lien.

Pour revenir à la liste des livres

Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2019