Histoire des Croisades et du Royaume franc de Jérusalem
Tome 3 : La Monarchie Musulmane et l'anarchie Franque
(Librairie Plon-Editions Perrin)

Auteur : René Grousset

Histoire des Croisades et du Royaume franc de Jérusalem
    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du livre (page actuelle)
  2. Bibliographie plus complète

Description :

LA MONARCHIE MUSULMANE ET L'ANARCHIE FRANQUE

La troisième croisade, malgré les prouesses de Richard Cœur de Lion, ne réussit guère mieux que la précédente. Dans le royaume diminué, les dissensions politiques se doublent de rivalités économiques pour le contrôle des ports syriens. Jérusalem, regagnée un moment par l'extraordinaire Frédéric II, est définitivement perdue en 1244. De nouvelles puissances, mongole à l'est et surtout mamelouke au sud, entrent en jeu. Sitôt saint Louis reparti, c'est l'effondrement. L'épopée de Terre sainte s'achève à Saint-Jean-d'Acre comme elle avait commencé, dans la gloire et le sang, le 28 mai 1291.

  1. 1. La reconquête franque : Conrad de Montferrat et la troisième croisade.
  2. 2. Stabilisation de la reconquête franque : H. de Champagne et A. de Lusignan.
  3. 3. Un héros français : Jean de Brienne.
  4. 4. Frédéric II et la mainmise germanique.
  5. 5. Le royaume sans roi. Gouvernement de la maison d'Ibelin.
  6. 6. Saint Louis et la France du Levant.
  7. 7. L'anarchie franque et la guerre de Saint-Sabas.
  8. 8. La « croisade mongole ».
  9. 9. Le suicide d'une féodalité anarchique.
  10. 10. Le rejet de l'alliance mongole et la chute d'Acre.

L'auteur :

Né à Aubais (Gard), le 5 septembre 1885.

René Grousset fit ses études à Montpellier. Après avoir obtenu sa licence d’histoire, il entra à l’administration des Beaux-Arts comme rédacteur au bureau des bâtiments civils.

Engagé pendant la Première Guerre mondiale comme sergent au 81e régiment d’infanterie, il fut blessé en 1915 et continua de servir comme brancardier.

Ayant choisi de se spécialiser dans l’étude des arts asiatiques, il obtint un poste de professeur d’histoire et de géographie à l’école des Langues orientales, puis fut nommé conservateur-adjoint du musée Guimet. Également chargé de cours à l’École des sciences politiques, il allait poursuivre et achever sa carrière comme conservateur du musée Cernuschi, et enfin comme conservateur en chef du musée Guimet.

Secrétaire du Journal asiatique et membre du conseil des musées nationaux, René Grousset est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels on citera Histoire de l’Asie, Le Réveil de l’Asie, Histoire de la Chine, La Chine et son art, Philosophies indiennes, L’Empire mongol, L’Empire des steppes et l’empire du Levant, Histoire de l’Extrême-Orient, Sur les traces du Bouddha, Tableau du VIIe siècle bouddhique, Les Civilisations de l’Orient, Histoire des croisades et du royaume franc de Jérusalem, Histoire d’Arménie. Rappelons encore son Bilan de l’Histoire, manière de testament spirituel.

Son œuvre est de toute première importance pour notre découverte et notre compréhension des cultures orientales.

René Grousset fut élu à l’Académie française le 14 février 1946 au fauteuil d’André Bellessort, par 11 voix contre 6 à Jacques Charpentier et 3 à Gustave Cohen.
C’est Henry Bordeaux qui le reçut, le 30 janvier 1947.

Mort le 12 septembre 1952.

                        

En partenariat avec Amazon.fr

Si vous désirez acquérir ce livre via notre partenaire Amazon.fr, suivez ce lien

Pour revenir à la liste des livres

Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2019