Mémoire de la société d'histoire de Comines-Warneton et de la Région - Tome 32
Une commanderie templière au XIIIème siècle à Bas-Warneton (France)
(Société d'Histoire Comines-Warneton - 2002)

Auteur(s) : Jean-Philippe Lahouste

Mémoire de la société d'histoire de Comines-Warneton et de la Région - Tome 32 - extrait : Une commanderie templière au XIIIème siècle à Bas-Warneton (France)
    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du livre (page actuelle)
  2. Bibliographie plus complète

Description :

Si d'un premier abord, on pourrait s'étonner de la présence des Templiers dans la vallée de la Lys, c'est sans compter sur la puissance de l'ordre du Temple de Jérusalem en Flandre depuis le XIIe siècle.

Contrairement à la ville d'Ypres ou encore au village de Saint-Léger, aucun toponyme régional n'est aujourd'hui apparenté au nom des Templiers.
Il faut remonter au XVe siècle pour en retrouver la trace. En effet, le dénombrement de la seigneurie de Comines en 1470 cite un lieu-dit à Bas-Warneton sur la rive droite de la Lys (aujourd'hui en France) portant le nom du «Temple».

Ce toponyme ancien était-il à l'origine d'une implantation templière importante? Rien ne nous permet de le confirmer, mais l'usage du terme «Temple», conservé sous les Hospitaliers, désignait couramment à l'époque l'emplacement d'une maison régulière de cet ordre religieux, si pas, d'une exploitation agricole associée à un domaine.

L'auteur :

Le professeur Jean-Philippe Lahouste, master-ingénieur en agronomie et docteur en sciences appliquées, enseigne depuis plus de trois décennies les sciences agronomiques et biologiques à la Haute École CONDORCET dont il est l’un de ses coordonnateurs pédagogiques.
Depuis 2002, il remplit la fonction de «professeur-associé» à l’Université de Bourgogne (Dijon) et à l’Università degli Studi del Piémonte orientale (Novara) dans le cadre d’un Master européen en qualité des aliments, procédés fermentaires.
Très impliqué dans la défense professionnelle des ingénieurs belges, il occupa de nombreuses fonctions dirigeantes au sein des conseils d’administration des associations et fédérations nationales de diplômés.

Membre de deux importantes sociétés d’histoire & d’archéologie du royaume, il publie chaque année des articles dans leurs annales et autres mémoires, couvrant des événements historiques allant du XIIIe au XXe siècle.
Titulaire de plusieurs distinctions honorifiques, sa Majesté le Roi Albert II lui conféra en reconnaissance des services rendus, la décoration de Commandeur de l’Ordre de Léopold II.

                        

En partenariat avec Amazon.fr

Pour revenir à la liste des livres

Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2018