L'Occident Médiéval
La Belgique et l'Europe
(Editions Universitaires - 1948)

Auteur : Humbert Ligny

L'Occident Médiéval - La Belgique et l'Europe
    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du livre (page actuelle)
  2. Bibliographie plus complète

Description :

Un abrégé d'histoire de Belgique, encadré dans un abrégé de l'histoire des grands États d'Occident, s'offre au lecteur dans le présent ouvrage. Henri Pirenne l'a noté, voici près d'un demi- siècle, dans son Histoire de Belgique (t. I) : « Il faut chercher le secret de notre histoire en dehors d'elle » ; il faut, pour la comprendre, l'éclairer par celle de son voisinage européen.

Mais cette exploration latérale demeure subordonnée au plan de chaque ouvrage ; la marge des digressions s'épuise vite ; tous nos annalistes, finalement, présupposent, chez le lecteur, avec une connaissance de l'histoire générale qui souvent lui manque, les loisirs et la volonté d'une coordination ardue. Fa­ciliter cette tâche au lecteur, à l'étudiant non spécialisés, tel est, précisément, le but visé dans ces courts chapitres. La com­binaison de deux études parallèles, qui s'y développe - Occident, Belgique - avec ses particularités de structure et de proportions, se réclame de cette intention première et seule apparemment s'y ajustait bien.

Voici, pour plus de clarté, quelques uns des principes dont s'est inspiré ce développement :
1°) Offrir au lecteur une synthèse élémentaire destinée, tant à lui suffire s'il l'entend ainsi qu'à lui faciliter l'abord d'études plus approfondies ;
2°) Lui proposer un plan clair et simple, puisqu'aussi bien tous les plans déforment une réalité fuyante ;
3°) S'aligner aux travaux récents - l'on écrit beaucoup sur le Moyen-Age - tout en évitant, s'il y échoit, de confondre nouveauté et infaillibilité ;
4°) Mesurer à l'« originalité » ses droits, sachant qu'en cette matière nul ne peut se préférer à son œuvre et que l'histoire, son fond solide ou ses conjectures n'évoluent qu'avec lenteur;
5°) S'attacher - pour cette première tentative - aux idées générales moins qu'aux faits, sans négliger d'ailleurs les premières ; réserver pour un autre ouvrage, destiné à mûrir encore, l'entreprise plus hardie d'une histoire du Moyen-Age « par le haut », synthèse de ses grands courants, de leurs causes, de leurs effets et de leurs rapports.

MM. F. L. Canshof et F. Quicke, professeurs à l'Université de Gand, qui ont bien voulu suggérer à l'auteur des corrections et des remaniements, ont droit ici à l'expression de sa très vive gratitude.

                        

En partenariat avec Amazon.fr

Pour revenir à la liste des livres

Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2018