Le château de Bytów

Le château teutonique de Bytów
Diaporama en bas de page
Pologne, Województwo Pomorze

Pologne, Voïvodie de Poméranie, à environ 90 km à l'ouest de Gdańsk, 55 km au sud-est de Słupsk, ville de Bytów.

Les premiers textes mentionnant l'existence d'un village à Bytów datent de 1113 et sont repris dans la chronique du "Gallus Anonymus"(1). Ces textes mentionnent la prise du "castrum Bitom" par l'armée du roi de Pologne Bolesław III Krzywousty qui l'intègre à la principauté de Poméranie. Vers 1176, on y constuit une église qui est rattachée à l'évêché de Kamień Pomorski. A la fin du 13e siècle, cette région est rattachée au Brandebourg germanique.

En 1321, des textes mentionnent son nom comme "Bütow" lorsque le Prince Warcisław IV(2) donne ce territoire ainsi que tous ses revenus à son maréchal, Henning von Behr(3). Quelques années plus tard, en 1329, le fils de Henning von Behr cède ses droits sur la ville et ses revenus à l'Ordre Teutonique, devenu nouveau maître de Poméranie au début du 14e siècle, contre une rente de 800 dinars.

En 1335, l'Ordre Teutonique fait construire un presbytère dans le village qui gagne en importance. En 1346, le Grand Maître Heinrich Dusemer octroie la charte de ville à Bütow en vertu du droit de Kulm(4). A cette époque, Bytów est déjà le siège d'une commanderie teutonique, car son commandeur est un certain Albrecht von Leesten(5).

Le château de Bytów
Le château de Bytów
Source : Zamki i Obiekty Warowne - Pomorza Gdańskiego

En 1390, les Chevaliers Teutoniques commencent la construction d'un château, sans doute sur l'emplacement de l'ancien gród(6) conquis par Bolesław III Krzywousty sur une colline située au sud-est de la ville. Ces travaux sont supervisés par Nikolaus von Fellenstein(7), un des grands architectes de l'Ordre, et terminés vers 1405.
Dès sa création, le château a été non seulement utilisé par l'Ordre comme siège administratif d'une de ses commanderies, mais également comme base militaire pour la surveillance de sa frontière(8), et comme hostellerie pour les chevaliers occidentaux désirant rejoindre Malbork.

Le château est construit sur un petit promontoire entouré sur trois côtés par un petit cours d'eau.
Il suit un plan rectangulaire d'une dimension approximative de 49x70 m.
Comme tous les autres châteaux teutoniques de la région, celui-ci est aussi construit en briques rouges sur des soubassements de moraines. Trois angles sont munis de tours rondes, tandis que le quatrième est occupé par le donjon carré.
Dans l'aile nord-ouest, on a érigé un bâtiment de trois étages avec des caves. C'était le bâtiment le plus important du château. Il comprenait le logis du commandeur, le réfectoire, la chapelle et les entrepôts à l'étage supérieur.
Dans l'aile sud-ouest se trouvaient les cuisines avec leurs dépendances.
La porte principale se trouvait dans le mur nord-est. Cette porte était protégée par un large fossé et un pont-levis.

En 1410, après la défaite de l'armée teutonique à Grunwald, le château est occupé par l'armée polonaise, mais est restitué l'année suivante à l'Ordre Teutonique après la signature du traité de Toruń(9).

Pendant la guerre de 13 ans(10) le château est à nouveau conquis par les armées polonaises et en 1466, après la signature du Deuxième Traité de Toruń(11), le roi de Pologne Casimir IV(12) le donne en fief au duc de Poméranie, Eryk II(13).

Au début du 16e siècle, les fortifications du château sont aménagées pour l'usage de l'artillerie et des bastions en terre sont érigés tout autour.
Au 17e siècle de nouveaux bâtiments, tels une boulangerie et une brasserie sont aménagés dans le château.

Avec la mort en 1637 de Bogusław XIV(14), dernier représentant de la dynastie des Greifen (ou Gryfici), le château retourne dans le giron de la couronne polonaise qui en fera le siège de son administration pour la ville.

En 1656, au cours de la longue guerre entre la Pologne et la Suède(15), le château a été en grande partie détruit. En vertu des traités de Welawa et de Bydgoszcz(16) signés en 1657, toute la région de Bytów et de Lębork sont cédées à l'électeur de Brandebourg, Frédéric-Guillaume I(17).

Au 19e siècle, le château est converti en tribunal et en prison.
Une première restauration de l'ensemble a été réalisée dans les années 1930-1939.
Finalement, le château a été reconstruit par étapes entre 1957-1962 et 1969-1990. Actuellement, il est occupé par un hôtel, un restaurant, une bibliothèque et le musée rural de Cachoubie Occidentale.

Notes :

(1)Le Gallus Anonymus est un chroniqueur médiéval, le premier à avoir écrit une chronique de l’histoire de la Pologne (Cronicae et gesta ducum sive principum Polonorum). Il aurait vécu en Pologne à l'époque du règne de Bolesław III Krzywousty, à la fin du 11e - début du 12eiècle. Son oeuvre est incomplète et se termine brutalement à l'année 1113, peut-être à cause de son décès.

(2)Warcisław IV de Poméranie est né en 1290 et est mort le 1er août 1326 à Stralsund. Il est duc de Poméranie de 1309 à 1326. Il est le fils de Bogusław IV de Poméranie et de Marguerite de Rügen.

(3)Importante famille appartenant à la noblesse germanique et originaire de Basse-Saxe. Une branche de cette famille s'installe en Poméranie au cours du 13e siècle.

(4)Système de privilèges réciproques accordés par l'Ordre Teutonique à certaines villes situées dans les terres de l’est. Il est mis en forme par une charte du 28 décembre 1233 établie à Chełmno (Kulm) sous la direction du Grand Maître Herman von Salza. Il est inspiré en partie du droit de Magdebourg en ce qui concerne le système juridique et du droit des Flandres en ce qui concerne le système du droit de succession.

(5)Mentionné en 1342. Son successeur sera un certain Nikolaus von Frantzen, mentionné lui en 1354.

(6)Un gród est un ensemble de fortifié en terre et en bois, souvent un petit village de quelques maisons ceinturé d'une palissade, avec ou sans tour de guet.

(7)Il s'est aussi occupé de travaux d'agrandissement et d'aménagement de la forteresse de Malbork.

(8)Bytów est situé le long de la frontière entre les territoires de l'Ordre et la Principauté de Słupsk.

(9)Il s'agit du premier traité de paix de Toruń signé le 01 février 1411 entre l'Union de Pologne-Lituanie et l'Ordre Teutonique mettant fin à une guerre de deux ans, entre 1409 et 1411.Suite à cet accord de paix, l'Ordre Teutonique renonce à ses prétentions sur la province lituanienne de Samogitie pour la durée du règne du roi de Pologne Władysław II Jagiełło et du grand-duc de Lituanie Vitold le Grand. La Pologne obtient le territoire de Dobrzyń et son allié de Mazovie obtient le territoire de Wkra. En revanche, la Pomérélie et les possessions prussiennes prises par le roi de Pologne à l'été 1410, suite à la bataille de Grunwald, sont rendues à l'Ordre.

(10)Il s'agit de la guerre de 13 ans, une nouvelle guerre entre l'Ordre Teutonique et la Pologne de 1454 à 1466. Elle s'est achevée par la victoire de la Pologne et le 2e traité de Toruń signé par les deux parties en 1466.

(11)Le second traité de Toruń confirme la victoire du roi Casimir IV Jagiełło sur les chevaliers teutoniques. Il est conclu au début du mois d'octobre 1466 et met fin à la guerre de Treize Ans. Suite à ce traité, l'Ordre Teutonique cède au royaume de Pologne l'est de la Poméranie orientale, les territoires des commanderies de Elbląg (Elbing), de Malbork(Marienburg) et de Chełmno(Kulm). Le reste de la Prusse appartenant toujours à l'Ordre devra reconnaître la suzeraineté polonaise.

(12)Casimir IV Jagiełło, né le 30 novembre 1427, Grand Duc de Lituanie en 1440, roi de Pologne en 1447, mort le 7 juin 1492.

(13)Eryk II de Poméranie, membre de la famille des Greifen (ou Gryfici) - nom tiré du Griffon figurant sur le blason de cette famille -, est né vers 1420. Il est le fils de Warcisław IX de Poméranie et de Sophie de Saxe-Lauenbourg. Il hérite du Duché de Wolgast en 1457 et de la Poméranie en 1464. Il meurt en 1474.

(14)Bogusław XIV est le dernier duc de Poméranie. Il est le fils de Bogusław XIII de Poméranie et de sa première épouse Claire de Brunswick-Lüneburg. Il nait le 31 mars 1580. Il devient duc de toute la Poméranie en 1620. Il meurt sans enfants le 10 mars 1637.

(15)Cette guerre est aussi connue comme le "Déluge Suédois" (Potop en polonais) ou Première Guerre du Nord. Elle débute en 1655 avec l'invasion de l'ouest de la République de Pologne-Lituanie par la Suède. La mort du roi de Suède Charles X Gustave le 23 février 1660 provoquera la fin de la guerre et la signature du traité de paix d'Oliwa le 23 avril de la même année.

(16)Les traités de Welawa (actuellement Znamensk dans l'Oblast de Kaliningrad en Russie) et de Bydgoszcz sont deux traités signés en 1657 entre le roi de Pologne Jean II Casimir Vasa et Frédéric-Guillaume 1erde Brandebourg, duc de Prusse et de Brandebourg. Ces deux traités entérinent des changements de suzeraineté sur certains territoires en échange d'une alliance militaire entre le duché de Prusse-Brandebourg et la Pologne contre la Suède.

(17)Frédéric-Guillaume de Brandebourg, duc de Brandebourg-Prusse et Grand Électeur de Brandebourg. Il est le fils aîné de Georges-Guillaume Ier de Brandebourg et d'Élisabeth-Charlotte du Palatinat. Il est né le 16 février 1620 à Cölln et mort le 9 mai 1688 à Potsdam.

    


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Zamki i Obiekty Warowne - Pomorza Gdańskiego"
    Agnieszka i Robert Sypek; Almapress
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017