La maison de Catillon

Contributrice : Frédérique Roustant

Pas de galerie photo disponible

France, département de l'Aisne

France, département de l'Aisne, à environ 25 km au nord de Laon, 30 km au sud-est de Saint-Quentin, commune de Nouvion-et-Catillon.

Le pignon de la chapelle
Pignon de la chapelle Sainte Marie-Madeleine
Source : www.nouvionetcatillon.com

La maison du Temple de Catillon apparait pour la première fois dans les actes en 1204, lorsque Wibert, abbé de Saint-Martin de Laon(1) donne aux Templiers de Catillon, tous les biens, terres, prés, pâturages, censives, rentes, etc... que l'abbaye possédait à Richecourt(2) contre une rente annuelle de 17 jalois(3) de froment par an. Cette charte nous indique qu'à cette date, les Templiers étaient déjà installés à Catillon.

Vers 1232, une charte issue de l'abbaye de Saint-Martin de Laon mentionne le règlement d'un conflit entre les Templiers de Catillon et les Prémontrés de Saint-martin à propos de l'utilisation d'un vivier installé sur un ruisseau de Remies(4). Cette affaire ne se règlera que grâce à l'intervention d'Enguerrand III de Coucy(5) et Robert de Lille, maître de l'Ordre en France.

A propos de la création de cette maison de Catillon, il est possible qu'elle date de la première moitié du 12e siècle, car une charte non datée de Barthélémy de Jur(6), évêque de Laon de 1113 à 1151, mentionne déjà des dons faits à l'Ordre dans les villages de Richecourt et Mesbrecourt(7) par Hescot de Vendeuil et Guy "Cattus". D'autre documents, datés de 1246 et 1265, mentionnent d'autres dons faits à l'Ordre sur le territoire de Mesbrecourt, par un sieur Gobert, dit "Li Pez de Chevresis" et par un sieur Evrard le Riche.

Notes :

(1)Abbaye de l'Ordre des Prémontrés (ou Norbertins) fondée en 1124 par l'évêque de Laon, Barthélemy de Jur, et (Saint) Norbert de Xanten. Il s'agit de l'une des premières "filles" de l'Abbaye de Prémontré, située à environ 20 km de Laon.

(2)Petit village situé juste à côté de Catillon. Appelé maintenant Mesbrecourt-Richecourt.

(3)Un jalois est une ancienne mesure de capacité pour les grains, et une mesure agraire utilisée presque uniquement dans la région de l'Aisne. En mesure de capacité un jalois vaut entre 52et 65 litres en fonction de la ville, et en mesure agraire, un jalois vaut entre 30 et 61 ares.

(4)Petit village situé à environ 4 km au sud de Catillon, sur la Serre.

(5)Enguerrand III de Coucy.Il est le fils de Raoul 1er de Coucy et d'Alix II de Dreux. Il est né en 1182 et mort en 1242. Il prend part à la bataille de Bouvines en 1214, au cours de laquelle il désarçonne l'empereur Otton IV de Brunswick. Par la suite il participe à la croisade contre les Albigeois. A la mort du roi Louis VIII, il organise une conspiration pour s'emparer du trône au détriment du jeune Louis IX, mais est trahi par Thibault IV de Champagne. Il meurt en 1242, transpercé par sa propre épée lors d'une chute à cheval.

(6)Barthélemy de Jur (parfois appelé de Vir, de Granson ou de Joux) est né vers 1080 et mort en 1158. Il est le fils de Conon, Seigneur de Grandson, de La Sarraz, du Jura et de Lausanne. Il est évêque de Laon de 1113 à 1151, lorsqu'il démissionne pour se retirer comme simple moine au monastère cistercien de Foigny en Thiérache.

(7)Petit village situé juste à côté de Catillon. Appelé maintenant Mesbrecourt-Richecourt.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Les commanderies du Grand Prieuré de France"(lien sur archive.org - volume 1 - lien sur archive.org - volume 2)
    Eugène Mannier, 1872
Plus de ressources sur le Web... Sources sur Internet
  1. "La Chapelle de Catillon sur www.nouvionetcatillon.com"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017