Fouilles archéologiques à Chwarszczany - Campagne 2004

Textes originaux : Projet Szlak Templariuszy
Choix du texte et traduction : Agnieszka Staf

    Sommaire des pages sur ce thème:
  1. la présentation du site
  2. la banque d'images
  3. la présentation des fouilles
  4. Rapport des fouilles pour 2004 (page actuelle)
  5. Rapport des fouilles pour 2005
  6. la banque d'images des fouilles
plan des fouilles pour l'année 2004

En cette année 2004, les premières fouilles se sont déroulées dans 6 tranchées, deux à l'ouest de la chapelle , une au nord, une à l'est, une contre le mur nord de la chapelle et la dernière contre le mur sud.

Tranchée n°1 - Les fondations du mur Au cours de cette campagne de fouille, les recherches menées dans la tranchée n°1 ont permis de découvrir les fondations d'un mur faites à l'aide de blocs de granit liés par un mortier fait de sable et de cailloux.
Ces fondations sont sans doute celles du mur séparant la partie conventuelle ("sacrum") de la partie commune ("profanum") de la commanderie.

Dans la tranchée n°2, qui est en fait une double tranchée, située dans la prolongation de la première, on a découvert des fragments des communs de la ferme du XIXème siècle et d'un atelier au sol pavé. On a retrouvé des restes de pierre à aiguiser des outils.
Quelques dizaines de centimètres plus bas, on a découvert une couche de pavés qui constitue le reste de communs encore plus anciens. Sur base des objet qui se trouvaient là-bas (fragments de vases en argile, objets métalliques, pipes en céramique, tuiles, etc.), on date ce bâtiment de la fin du XVIIIème siècle au début du XIXème.
Encore un peu plus bas, on a trouvé un petit dépôt de munitions constitué de plusieurs balles en plomb pour des mousquets.
Cette découverte est probablement liée avec l'une de plus grandes batailles de l'histoire : En 1758, la bataille de Sarbinowo se déroulait dans les champs voisins de Chwarszczany. 35 mille soldats y ont perdu la vie.
Tranchée n°1 - Les fondations du mur A cette époque, la grande ferme située sur le site templier a subit des dégâts considérables, de même que la chapelle. Pour l'instant, les archéologues découvrent la couche moyen-âgeuse de l'époque d'activité de la commanderie templière. On a trouvé beaucoup de fragments de céramique "grise" (dite de "siwaków"). A cause de la manière particulière de cuisson, les vases étaient plus résistants aux infiltrations, mais ils avaient une couleur grise caractéristique. Ce type de céramique s'est répandu sur les terres à l'est de l'Odra au XIIIème siècle, grâce aux Templiers.
Ce sont des fragments de céramique qui sont retrouvés le plus souvent lors de fouilles archéologiques et c'est grâce à eux que l'on peut reconstituer précisément la chronologie du site.

Tranchée n°1 - Les fondations du mur La tranchée n°3 quant à elle nous fait découvrir les restes du cimetière ainsi que les squelettes des corps qui y ont été inhumés. On a pu déterminer la présence d'au moins deux couches de tombes.
Selon les premières conclusions, on peut dire que tous les défunts retrouvés ont été enterrés selon les canons du rite chrétien : sur le dos, la tête vers l'ouest et les mains jointes au niveau du bassin.
Dès le Moyen-Age, les liturgistes ont établi les règles strictes du rituel funéraire chrétien. Selon le liturgiste Durand de Mende, qui a vécu au XIIIème siècle, le décédé doit être posé sur le dos, tête a l'ouest, le visage regardant à l'est qui symbolise la vie éternelle.
Autour de certains squelettes, le sable est tout noirci, ce sont les résidus laissés par la décomposition des cercueils en bois. Selon les premiers examens anthropologiques, tous les squelettes sont ceux d'hommes (des moines?) d'âge différent.
Dans les couches plus récentes, on a découvert la partie inférieure d'un four métallurgique très primitif (en polonais "dymarka").

La tranchée n° 4 nous a livré des fragments des installations d'une brasserie du XIXème siècle : un tuyau métallique qui traverse la tranchée.
On a également découvert la partie supérieure des fondations d'un mur qui est sans doute la prolongation de celui découvert dans la tranchée n°1.

Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017