La Chapelle de Chwarszczany

Textes originaux de Błażej Skaziński : projet Szlak Templariuszy

Choix du texte et traduction : Agnieszka Staf

    Sommaire des pages sur ce thème:
  1. la présentation du site (page actuelle)
  2. la banque d'images
  3. la présentation des fouilles
  4. Rapport des fouilles pour 2004
  5. Rapport des fouilles pour 2005
  6. Rapport des fouilles pour 2006
  7. la banque d'images des fouilles
Pologne, Województwo Zachodnio Pomorskie

Pologne, Voïvodie de Poméranie Occidentale (Województwo Zachodnio-Pomorskie), à 45 Km à l'ouest de Gorzów Wielkopolski, à 12 Km au nord de Kostrzyń, à 100 km à l'est de Berlin (Allemagne).
Le plan de la chapelle

En 1232, les Templiers obtiennent du prince de Grande Pologne, Władysław Odonicz, 1000 łan (un "łan" représentait, selon les régions, une superficie comprise entre 17 et 24 hectares) de la Terre de Kostrzyń dans la région de Chwarszczany, dans un virage du fleuve Myśla.
Les Templiers s'installent dans cette région pour des raisons militaires. Ils doivent la défendre et aider à la coloniser.
Les chevaliers qui arrivent à Chwarszczany proviennent d'une commanderie allemande, sans doute celle d'Oleśnica Mała, aujourd'hui en Silésie (Śląsk).
En 1234, le prince de Szczecin, Barnim Ier, donne aux Templiers de Chwarszczany 200 łan près de Dragomyśl et en 1241, le souverain de Silésie leur donne deux villages: Lubno et Oborzany. A la moitié du XIIème siècle, les biens situés à Chwarszczany se trouvent sous la domination des margraves de Brandebourg et les relations qu'ils ont avec les Templiers sont tendues. Les margraves exigent que les Templiers leurs cèdent certains de leurs biens. En 1261, ils parviennent à un accord stipulant que les Templiers renoncent à leurs droits sur des villages situés près de la route de Kostrzyń à Gorzów et de la commanderie de Myślibórz. En échange, ils reçoivent la confirmation de la possession des terrains de Chwarszczany avec dix villages et en plus le village de Kaleńsko.
Avec le temps les relations avec les margraves de Brandebourg s'améliorent car en 1286, un des représentants de la dynastie askanienne qui y règne, Otto VI, est admis dans l'Ordre dans la commanderie de Chwarszczany, qui gagne en importance. Dans les années 1290, le commandeur de Chwarszczany, Bernhard von Eberstein, exerce aussi la fonction de précepteur de Pologne, de la Nouvelle Marche, de Bohème et de Moravie.
La dernière information sur les Templiers de Chwarszczany concerne la vente du village de Cychry aux bourgeois de Frankfort en 1308. Après la dissolution de l'Ordre, tous ses biens ont été transmis aux Hospitaliers.

croquis de l'implantation de la commanderie - © Maciej Sałanski

La commanderie de Chwarszczany est construite sur une colline dans un virage du fleuve Myśla.
Vers la moitié du XIIIème siècle, du coté nord-ouest du terrain, on construit la chapelle romane en granit. Elle est érigée sur base d'un plan rectangulaire avec le chœur du coté est.
Dans les années 1290, on la démolit et à sa place on construit la chapelle qu'on peut voir encore aujourd'hui. De l'ancienne chapelle il ne reste que la partie ouest avec un portail. Le granit a été réutilisé pour construire la base du nouveau bâtiment gothique.
La nouvelle chapelle est également construite sur base du plan rectangulaire et fermée du coté est par une abside pentagonale. L'intérieur est couvert par une voûte en croisée d'ogives appuyée sur des chapiteaux situés entre les fenêtres étroites et longues.
Dans les murs est et sud du chœur, on a placé deux niches de briques façonnées. La première servait comme un siège et dans la deuxième, on gardait les osties. A l'extérieur, toute la construction est renforcée par des contreforts massifs. La façade est encadrée par deux tours cylindriques surmontées d'une coupole. Entre les deux tours, se trouve un portail de pierre et au dessus, une fenêtre à remplage. Au début du XIVème siècle, l'intérieur est couvert de peintures gothiques. Dans le mur sud, à la moitié de sa longueur, on peut voir l'ancien portail en terre cuite,aujourd'hui muré.
La chapelle a été construite sous le mécénat des margraves de Brandebourg par des bâtisseurs cisterciens qui ont réalisé auparavant le monastère de Choryń, près d'Argenmünde.

Après la chute de l'Ordre des Templiers, tous ses biens passent dans les mains des Hospitaliers, la commanderie de Chwarszczany y compris. Vers la moitié du XIVème siècle, les Hospitaliers rénovent l'autel de Saint Catherine et de Saint Jean l'Evangéliste et ensuite, ils l'enrichissent en y ajoutant des peintures qui représentent les apôtres et les vierges saintes.
En 1540, le margrave Jean de Kostrzyń transfère le siège de la commanderie hospitalière à Świdwin. La chapelle de Chwarszczany est transformée en église protestante soumise au temple de Cychry.
En 1758, pendant la bataille de Sarbinowo, tous les bâtiments de la commanderie de Chwarszczany sont détruits et la chapelle gravement abîmée, mais elle sera reconstruite deux ans plus tard. Au XIXème siècle, on ajoute la sacristie du coté nord et on enlève l'enduit des murs en découvrant les peintures du Moyen Age qui sont tout de suite mises en chantier de rénovation. Après la IIème guerre mondiale, en 1948, la chapelle revient à l'église catholique, comme filiale de l'église de Sarbinowo. Les peintures anciennes sont badigeonnées et on retire la pierre tombale du commandeur Hans von Rotkirch, dont les fragments ont été retrouvés récemment. Aujourd'hui, les travaux de rénovation sont toujours en cours et concernent surtout les peintures du Moyen Age.

Les fouilles à Chwarszczany
De grands travaux archéologiques sont en cours sur le terrain occupé par l'ancienne commanderie et ils nous indiqueront peut-être plusieurs détails sur les autres bâtiments de cette commanderie importante.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Zakony rycerskie"
    Edward Potkowski ; Wojskowa Drukarnia 1995
  2. "Henryk Brodaty i Jego Czasy"
    Benedykt Zientara ; Trio 1997
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017