La Commanderie de Cressing/Witham

    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du site(page actuelle)
  2. la banque d'images - Pas de photos disponibles
Grande Bretagne, East england

Grande-Bretagne, Angleterre, région de East england, dans l'Essex, à environ 80 km au nord-est de Londres et 70 km au sud-est de Cambridge.

Dans une charte datée d'Evreux en 1136, la reine Maud fait don à l'Ordre du Temple du manoir de Cressing ainsi que des revenus de l'église du village. Ce don est confirmé par le roi Stephen dans une charte datée de la fin de son règne.
Ces deux souverains, ainsi que leur fils, Eustache de Boulogne, leur font également don du manoir et de la moitié du village de Witham par des chartes qui ont pour témoin Gilbert, comte de Pembroke, et que l'on peut alors dater des années 1138-1148.

Cette commanderie, qui est appelée dans les textes Cressing et parfois Cressing et Witham, a donc été parmi les premières implantations templières d'Angleterre. Elle figure même en tête d'une liste établie en 1185 concernant les terres données aux Templiers ainsi que les donateurs.

Durant son règne, Stephen octroie à l'Ordre du Temple le droit d'établir un marché à Witham. Ce droit sera confirmé plus tard par le roi Henry II.
Le 16 juillet 1199, le roi Jean 1er confirme à nouveau les donations du manoir de Witham avec les droits sur la moitié du village, l'organisation du marché et diverses autres libertés. Le roi accordera également en septembre 1213, le droit à l'Ordre d'organiser une foire de 3 jours au moment de la Décollation de St Jean Baptiste dans le village de Wulnesforde dans la paroisse de Witham.

En 1255, Peter De Rossa, curé et seigneur de Rivenhall prend l'habit de l'Ordre peu de temps avant sa mort et lui fait un substantiel de plus de 100 acres de terres dans le village de Rivenhall. En contrepartie, l'Ordre fera faire des prière pour son âme la chapelle de Witham.

L'enquête effectuée en 1309, au moment de l'arrestation des Templiers en Angleterre, montre que les revenus de Witham s'élevaient à plus de 36 £ annuelles, toutes déductions de loyers et de frais divers faites. Cette enquête mentionne aussi que le marché était tenu tous les mardis et que les foires continuaient à se faire à la fête de la décollation de saint Jean-Baptiste.
La chapelle était placée sous le vocable de Sainte-Marie, et il y avait un cimetière qui s'y rattachait.

Les inventaires effectués par la suite, par les hospitaliers et notament en 1313 et 1338, montrent que la commanderie de Witham ne cesse de se développer et de prodiguer des bénéfices à son nouveau propriétaire.

En 1381, une révolte de paysans a entraîné la commanderie de Cressing dans la tourmente. Une enquête menée après cette insurection montre que des paysans ont littéralement pillé la commanderie le 10 juin 1381 et emporté des armures, des vêtements, de l'or et de l'argent, d'autres biens et ont brûlé presque l'ensemble des livres de la bibliothèque de la commanderie.

En 1515, l'Ordre de l'Hopital loue les manoirs de Cressing et de Witham pour une durée de 24 ans à partir de la Saint-Michel à un certain John Edmonde, et à la Saint-Michel 1539, à un certain John Smyth pour une durée de 29 ans. A charge pour eux d'entretenir un chapelain pour qu'il vienne célébrer des offices dans la chapelle de chacun des manoirs trois fois par semaine.

A la Dissolution(1), Le roi donne les manoirs de Witham et de Cressing à Sir William Huse et John Smyth, un des barons de l'Echiquier, et à ses héritiers.

Notes :
(1)Dissolution des monastères catholiques par Cromwell à partir de 1538.

pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "The Victoria history of the counties of England : A History of the County of Essex, Volume 2"
    William Page; Editions A. Constable 1907
Plus de ressources sur le Web... Sources sur Internet
  1. "British History Online"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017