La commanderie de Denny Abbey

Source & photographies : © Simon Brighton

    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du site (page actuelle)
  2. la banque d'images
Grande-Bretagne, région de East England

Grande Bretagne, Angleterre, région de East England, dans le Cambridgeshire, à environ 10 km au nord de Cambridge

Denny fut l'un des deux hôpitaux de l'Ordre en Angleterre qui nous sont connus, l'autre se trouvant à Eagle, près de Lincoln.
Le commandeur des lieux est mentionné dans les archives sous le vocable de Custos Infirmorum et devait avoir des connaissances en médecine.

Lors de fouilles effectuées sur le site, on découvrit des sépultures montrant des squelettes avec des marques de maladies dégénératives et des problèmes articulaires qui ont pu être causés par les entraînements durs et répétitifs subis par ces chevaliers.
La sépulture découverte près de la porte ouest montre une caractéristique peu habituelle : le corps fut enseveli avec un calice en étain et un disque en plomb décoré d'une croix géométrique. Cette tombe fut sans doute celle d'un prieur du Temple.

D'après les sources, la première construction présente sur ce site fut une église bâtie par des moines de l'Ordre des Bénédictins en 1159.
En 1170, l'église fut vendue aux Templiers. Les circonstances de cette transaction ne sont pas clairement établies, mais il pourrait que ce soit en paiement d'une dette. Suite à cette vente, Denny fut la première implantation templière en Cambridgeshire.

Lorsqu'ils prirent possession de l'église bénédictine, les Templiers y ajoutèrent un bâtiment qui deviendra par la suite la maison de retraite, mais aussi un hôpital pour les vétérans de l’Ordre.
Peu après, les Templiers commencèrent à construire des bâtiments un peu partout sur le site pour pourvoir à leurs besoins essentiels. Ce dû être un défi pour ces nouveaux occupants que de drainer un espace de marais et d'îlots en dessous du niveau de la mer et de faire en sorte que ces terres soient auto-suffisantes autant que possible.

Que les frères du Temple résidant à cet endroit vivèrent une simple et classique vie de moines fut prouvé par l'inventaire établi en 1308, juste après leur arrestation.
Les seules pièces de valeurs qui furent trouvées dans la chapelle sont quelques calices en argent, des bols et quelques vêtements en soie. L'abbaye était renommée pour sa grande bibliothèque, mais en 1308, il n'y avait plus que quelques livres.
Parmi les vieux Templiers arrêtés à Denny, un était fou et deux autres infirmes. Au total, ils n'étaient pas plus d'une douzaine. Ils furent enfermés au château de Cambridge jusqu'au 30 septembre 1309, date à laquelle ils furent remis entre les mains du Prévôt de la Tour de Londres.
Lors de l'interrogatoire des survivants de ces frères, William de La Forde, Précepteur de Denny, déclara qu'il appartenait à l'Ordre depuis 42 ans et qu'il avait assisté à l’admission d'environ une centaine de frères.

A cause de leurs diverses infirmités, les Templiers de Denny furent autorisés à faire pénitence dans l’église de Tous les Saints (All Hallows Church) située à côté de la Tour de Londres. Plus tard, il purent retourner dans leur région du Cambridgeshire et furent admis dans divers ordres religieux locaux.

Les Hospitaliers héritèrent des possessions templières de la région, mais contrairement aux autres commanderies, ils ne semblaient pas très intéressés de développer Denny.
La propriété sera achetée par Marie de Valence, Comtesse de Pembroke. Elle se retirera dans un ordre de Sœurs Franciscaines qui occupera le site jusqu’à la Dissolution(1). Par la suite, l’abbaye fut utilisée comme exploitation agricole jusque dans les années 1960.
A l’heure actuelle, l’ensemble est un musée de la vie rurale.

Notes :
(1)Dissolution des monastères catholiques par Cromwell au 16è siècle.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "«In Search of the Knights Templar - A guide to the sites in Britain»"
    Simon Brighton ; Éditions Weidenfeld - Nicolson, 2006
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017