Dietrich von Altenburg (12??-1341)

Traduction : Agnieszka Staf

Maître de l'Ordre de 1335 à 1341

Dietrich von Altenburg est le dernier descendant d’une des plus remarquables familles de l’Empire Germanique, la famille des burgraves d'Altenberg en Thuringe. Son père, Dietrich II von Altenburg, donne tout ses biens à son fils aîné, Albrecht, qui meurt sans postérité en 1339.

Dietrich von Altenburg entre dans l’Ordre Teutonique entre 1301 et 1307. Il est d’abord frère ordinaire au château de Ragnit et se distingue dans les luttes en Samogitie en 1316. Quatre ans plus tard, il devient commandeur de la forteresse de Ragnit et conduit une importante expédition en Lithuanie pendant laquelle il dévaste les banlieues de Wilno. En 1326, il reçoit le poste de commandeur de Bałga (Lithuanie) et devient seigneur de la région de Natangie. Très rapidement, il se montre colonisateur talentueux. Il construit le château de Leunenburg (certaines sources supposent que la première construction en terre et en bois a été érigée pendant le règne de Werner von Orseln) et pendant son règne, la ville de Bratoszyce se dresse autour du château Teutonique.

En 1331, après la mort de Werner von Orseln, le nouveau grand maître Luther von Brunswick le nomme au poste de Grand Maréchal de l’Ordre. Peu après cette nomination, Dietrich devient le chef de la grande armée teutonique qui attaque la Kujawy et la Wielkopolska et fait le siège de Kalisz en 1331. Ne pouvant pas s’emparer de la ville, l’armée teutonique fait demi tour et se retire vers la frontière. Dietrich commande l’arrière-garde qui soudainement, dans un brouillard épais, tombe sur les troupes polonaises qui les poursuivent. La bataille commence, Dietrich est blessé à la joue, qui est "coupée jusqu’aux lèvres". Il est fait prisonnier par les polonais, mais le même jour, il est libéré par le commandeur de Chełmińska, Otto von Luterberg.

L’année suivante, Dietrich part avec une nouvelle expédition militaire. Avec le commandeur Otto von Luterberg, deuxième chef de l’armée, il s’empare de Brześć Kujawski, d'Inowrocław et, en réalité de toute la région de Kujawy. La guerre s’achève enfin par un grand succès de l’Ordre Teutonique, en grande partie dû à son mérite. Le chapitre général réuni à Malbork après la mort de Luther von Brunswick pour élire un nouveau grand maître, partage cette opinion. Pendant le vote qui a lieu le 3 mai 1335, Dietrich est élu à l'unanimité nouveau souverain de l’Ordre Teutonique.

Les six années de son règne se déroulent entre les négociations avec la Pologne et la construction de nouveaux châteaux, bases militaires pour les expéditions de l’autre côté du Niemen. Ils renforcent la frontière agitée avec la Lithuanie et leur construction dure jusqu’à l'avènement de Władysław Jagiełło (début du XVème siècle). Deux grandes familles européennes de Luxembourg et de Wittelsbach aident considérablement les Teutoniques dans cette entreprise. L'empereur de la famille de Wittelsbach, Louis de Bavière, donne même aux Teutoniques la Samogitie, la Lithuanie et la Russie.

Dietrich von Altenburg ne construit pas uniquement de nouveaux châteaux à la frontière avec la Lithuanie. Pour renforcer les capacités de défense de la Poméranie, il agrandit et renforce les forteresses à Gdańsk et à Świecie, autour de laquelle la ville se dresse. Il y a aussi beaucoup de changements à Malbork. La cathédrale Notre-Dame est agrandie, on construit un clocher et le premier pont fixe qui relie les deux rives de la Nogat. Pour renforcer la discipline intérieure de l’Ordre et la vie religieuse, Dietrich édite des "Statuts" qui interdisent le luxe aux frères et de passer la nuit au dehors des châteaux et maisons Teutoniques.

En octobre 1341, le grand maître part à Toruń pour des négociations avec les Polonais, mais peu de temps après son arrivée en ville, il tombe soudainement malade. Il meurt le 6 octobre vers minuit et sa dépouille est immédiatement transportée à Malbork. Il est le premier grand maître à être enterré dans le château, dans la chapelle Sainte Anne qu’il a fait construire.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Poczet Wielkich Mistrzòw Krzyzackich"
    Pawel Pizunski; Wydawnictwo "Arenga"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2018