La Commanderie de Faxfleet

    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du site(page actuelle)
  2. la banque d'images - Pas de photos disponibles
Grande Bretagne, Yorkshire & Humber

Grande-Bretagne, Angleterre, région du Yorkshire & Humber, dans le Yorkshire, à environ 50 km au sud-est de York

Faxfleet a été l'une des commanderies templières les plus riches dans le pays, notamment en raison de sa situation. La commanderie a été construite à la fin du 12e siècle, sur des terrains donnés par Roger de Mowbray(1) en 1185. Des fouilles exécutées à la fin des années 1960 ont révélé la présence de chemins pavés, de longs greniers, d'une brasserie, d'un grand bâtiment central et d'un four circulaire situé un peu à l'écart et relié au reste des bâtiments par un large chemin également pavé.

Faxfleet a été l'une des deux seules commanderies sur l'ensemble du territoire de la Grande-Bretagne à avoir un accès direct à la mer, l'autre étant celle de Dunwich. Il est donc raisonnable de penser qu'elle a été utilisée par les Templiers comme un port, mais il n'existe aucune preuve indéniable pour soutenir cette théorie.
Toutefois, un document émanant de l'administration royale et daté du 5 septembre 1339 donne la permission aux marchands de York d'envoyer leur laine 'par le petits navires à Faxfleet; les taxes à l'exportation restant à payer'.
Bien que la date soit postérieure à celle de la disparition des Templiers, il montre que Faxfleet était un florissant centre de commerce à cette époque. En outre, depuis l'époque romaine, l'endroit avait déjà été utilisé comme port pour l'exportation commerciale de la poterie. Ajoutez à cela la légende locale qu'il y avait autrefois un petit ruisseau voisin qui a été utilisé par les Templiers pour faciliter l'accès à leurs installations dans les docks, comme la jetée de Blacktoft(2) située en amont de la rivière et qui est toujours utilisée. Vu l'ensemble de ces éléments, on peut raisonnablement penser que les Templiers avaient bien des installations portuaires à Faxfleet.

Le confluent des rivières Trent et Ouse dans l'estuaire du Humber ainsi que la connexion aux rivières Aire et Wharfe, ont donné à ce site sa valeur et son importance. Cela signifiait aussi que les commanderies de Temple Newsam, Copmanthorpe, Wetherby et Ribston, et même celles situées au sud de Faxfleet dans le Lincolnshire et le Leicestershire auraient pu facilement y envoyer leurs marchandises pour qu'elles soient réexpédiées vers les marchés et foires du continent et même vers la Terre Sainte.
L'importance de cette commanderie était telle que Edward 1er(3) a effectué deux visites à Faxfleet, une fois en 1302 et à nouveau en 1303. Même après la dissolution de l'Ordre des Templiers, la commanderie a conservé son importance comme en témoigne le fait qu'Edouard II(4) y a effectué une visite en 1323 et Henri IV(5) une en 1407.

Une enquête réalisée dans le royaume d'Angleterre en 1185 nous donne quelques informations sur le domaine que les Templiers possédaient autour de Faxfleet. Nous voyons ainsi qu'un moulin était tenu par un certain Serlo contre un paiement de 15 shillings, que 25 hectares de terres étaient répartis entre plusieurs tenanciers en contre partie de paiements divers et de corvées.
Les Templiers de Faxlfleet avaient également des possessions dans plusieurs villages et hameaux des alentours : à North Cave où un certain Guillaume de Stuteville leur avait fait don d'une maison et de terres, à Drewton (Everthorpe) un moulin, à Riplingham une maison et des terres données par un certain Stephen, à Broomfleet encore un moulin, à Wauldby un carucate(6).
A South Cave, les Templiers contrôlaient un marché hebdomadaire suite à une autorisation donnée à l'Ordre vers 1253 par un certain Roger de Daiville. En 1291, Edward 1er(3) confirme cette donation du marché de South Cave aux Templiers.

Dans l'église St-Hélène du village de Welton, situé à environ 8 km à l'est de Faxfleet, se trouve le gisant d'un chevalier que la tradition locale dit être celui d'un templier. Mais on pense qu'il s'agit plutôt d'un chevalier qui a servi à terme dans l'Ordre que d'un Templier.
Ce gisant a été réalisé en « Marbre de Purbeck », un matériaux très coûteux à l'époque provenant d'une île du sud de l'Angleterre. Le fait d'avoir un gisant réalisé dans ce matériau, montre qu'il s'agit sans doute là d'un chevalier riche, ce qui était peu compatible avec les voeux de pauvretés prononcé en entrant dans l'Ordre. Malheureusement, il est impossible d'identifier avec certitude ce chevalier, car ce gisant a été fortement détérioré au 19e siècle.

Lors de l'arrestation des Templiers en Angleterre en 1308, plusieurs d'entre eux ont mentionné avoir été reçu dans l'Ordre à Faxfleet. Hugh de Tadcaster, par exemple, a expliqué qu'il avait été clavaire à Faxfleet, et quand il a voulu entrer dans l'Ordre, le maître d'Angleterre, William de la More, l'a reçu dans la chapelle.

Les noms de plusieurs chevaliers et commandeurs de Faxfleet nous sont connus : Geoffrey Jolif, commandeur en 1290; un certain Frère Stephen l'était en 1301 lors de l'admission de Thomas le Chamberleyn dans l'Ordre et William del Fen l'était en 1308, au moment de son arrestation en compagnie du chapelain Richard de Ryston, du Claviger Thomas Tyeth, et de Frère Roger de Hugunde ou Hogyndon.

Notes :
(1)Né vers 1118, mort en 1188. Il fait parties des plus puissants barons d'Angleterres. En 1138, il participe à la bataille de l'Etendard(Battle of the Standard). En 1141, lors des guerres de successions en Angleterre, il reste fidèle au roi Stephen. Il participe à la deuxième croisade aux côtés du roi de France Louis VII. Il semble qu'il aie aussi participé à l"expédition en Terre Sainte commandée par Thierry d'Alsace en 1177. Il est à nouveau en Terre Sainte en 1186, il participe à la bataille de Hattin où il fait partie des rares chrétiens capturés. Les Templiers semblent avoir acheté sa liberté.
(2)Un hameau situé à quelques centaines de mètres à l'ouest de Faxfleet.
(3)Roi d'Angleterre de 1272 à 1307.
(4)Roi d'Angleterre de 1307 à 1327.
(5)Roi d'Angleterre de 1399 à 1413.
(6)Les carucates et les virgates sont d'anciennes mesures agraires utilisées en Angleterre. Une carucate correspondait à la superficie de terre labourable par 8 boeufs à la saisons des labours. Cette superficie est équivalente à 120 acres ou 490000m². Il faut 4 virgates pour faire une carutate (Une virgate est égale à environ 30 acres).

pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "The Victoria history of the counties of England : A History of the County of York, Volume 3"
    William Page; Editions A. Constable 1974
  2. The Knights Templar in Yorkshire
    Diane Holloway - Trish Colton ; The History Press, 2008
Plus de ressources sur le Web... Sources sur Internet
  1. "British History Online"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017