Garin (Guérin) de Montaigu (????-1230)

Maître de l'Ordre de 1208 à 1230.

Originaire d'une famille noble d'Auvergne, il fut élevé en l’an 1208 à la dignité de Grand Maître après avoir occupé la charge de Maréchal de l'Ordre.
Il signala sa bravoure au siège de Damiette, entrepris par les croisés en 1218, et heureusement terminé au mois de novembre de l’année suivante.
Les Hospitaliers et les Templiers y disputèrent de valeur.

André, roi de Hongrie, qui eut part à ce siège, passant à Saint-Jean d’Acre, fut si édifié de la charité qu’exerçaient les Hospitaliers, que non seulement il leur donna diverses terres avec sept cent marcs à prendre annuellement sur les salines de Saloch en Hongrie, mais il voulût même être associé à l’Ordre.

Le Pape Honorius III confirma ces donations et y ajouta divers privilèges.
L’an 1222, Guérin va solliciter en Europe du secours pour la Terre Sainte. Pendant son absence, Bohémond IV dit le Borgne, prince d’Antioche, maltraite les Hospitaliers de ses états. Le Grand Maître, à son retour, entre à main armée sur les terres de ce prince pour avoir raison de ces mauvais traitements et en obtient satisfaction.

Garin de Montaigu, ayant fourni des secours à Livon (Léon I) roi d’Arménie contre le sultan Soliman d'Iconium, reçut en reconnaissance la ville de Saleph et quelques autres forteresses.

Ce Grand Maître prêta également l’assistance de ses chevaliers au Roi de Castille, afin de sauver ses états d’une irruption de l’empereur du Maroc.
De concert avec le Grand Maître du Temple, il refusa de reconnaître l’empereur Frédéric II qui était venu en Palestine pour prendre possession du royaume de Jérusalem qui lui était échu du chef de sa femme ; ce prince étant excommunié par le pape Grégoire IX, les Ordres religieux crurent devoir lui refuser leur aide. Frédéric II, pour s’en venger fit piller et dévaster leurs terres.

Guérin de Montagu mourut en Palestine en 1230.
D'après Albéric de Trois-Fontaines il pourrait être le frère de Pierre de Montaigu, maître de l'Ordre du Temple.

Maître précédent : Geoffrey le Rath - Maître suivant : Bertrand de Thessy

Retour à la liste des Maîtres


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "L’Ordre de Malte - Ses Grands-Maîtres et Ses Chevaliers"
    M. de Saint-Allais; Paris 1839
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2018