Gerhard von Malberg (1???-1245)

Traduction : Agnieszka Staf

Maître de l'Ordre de 1241 à 1244

Originaire de Basse-Rhénanie, il est le fils du comte Teodoryk von Aere et d'Agnès von Malberg. Avec ce mariage, le comte prend le nom de son épouse ainsi que son château, situé non loin de Trèves. Situées sur une colline, les ruines dominent toujours le paysage, mais aujourd'hui, plus personne ne les relie avec ce grand-maître de l'Ordre Teutonique.

Gerhard von Malberg n’a pas la vocation d'être moine. Il se marie et malheureusement pour l’Ordre, il a deux fils: Teodoryk et Otto. Malheureusement, car jusqu’en 1260, ils intenteront des procès contre l'Ordre. On ne connait pas l'origine exacte de ces procès, mais il semble qu'il s'agisse d'une question d'argent.

Gerhard lui-même ne porte pas chance à l'Ordre et lui cause même beaucoup d'ennuis. Il entre dans l'Ordre peu après la mort de sa femme et en 1240, on le retrouve maréchal de l’Ordre à Acre, et donc aussi le chef de toutes le forces teutoniques en Palestine. A cette période, l'anarchie règne parmi les croisés. Les Templiers et les Hospitaliers se font la guerre ouverte, et les Teutoniques, quoiqu'ils aient mis des garnisons dans les forteresses de Syrie, s’intéressent plus à la Cilicie, où ils ont reçu des biens considérables du roi d’Armenie.
On dit que le choix de Gerhard von Malberg comme grand-maître est l’expression de cette tendance au sein de l’Ordre. Dès le début de sa carrière, et contrairement aux maîtres précédents, il est fortement lié avec la Terre Sainte. Certains dignitaires de l’Ordre peuvent alors croire qu’il va renforcer la posission des Teutoniques en Palestine. Gerhard reçoit sans doute également l’appui du pape Innocent IV, qui accorde à l'Ordre des terres en Prusse comme fief papal.

Malgré son succès, Gerhard von Malberg ne gagne pas la reconnaissance des hauts dignitaires de l'Ordre Teutonique. Le 7 juillet 1244, pendant la tenue du chapître général à Monford et dans des circonstances non élucidées, il est forcé de démissionner et de rendre immédiatement tous les insignes de son pouvoir. Peu après il s’enfuit avec quelques partisans chez les Templiers. Il falsifie le sceau du grand-maître de l'Ordre Teutonique au nom duquel il commence a contracter d'énormes dettes. C’est la cause d'un long conflit qui dura un an et d'une crise profonde au sein de l'Ordre Teutonique. Le pape Innocent IV règle le différend en accordant une dispense à Gerhard après sa promesse de passer chez les Templiers. A cette occasion, la dette de 500 marcs d’argent contractée par l'usurpateur est réglée.

Gerhard von Malberg n’est sans doute pas resté Templier et, contrairement aux promesses, il contracte tout le temps des dettes aux nom des Teutoniques. Le 5 août 1245, le pape autorise le nouveau grand-maître des Teutoniques, Henri de Hohenlohe, à punir Gerhard s’il ne se calme pas. Quelques semaines après, le 26 novembre 1245, von Malberg décède.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Poczet Wielkich Mistrzòw Krzyzackich"
    Pawel Pizunski; Wydawnictwo "Arenga"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2018