Gilbert Horal (1152??-1200)

Maître de l'Ordre de 1193 à 1200

Sans doute d'origine aragonaise, Gilbert Horal entre dans l'Ordre du Temple dès son plus jeune âge.
En 1183, il est mentionné comme commandeur de la Terre de Jérusalem et il est maître de la province d'Aragon de 1185 à 1190, date à laquelle il est nommé visiteur de France.
En 1193, après la mort de Robert de Sablé, il est élu Maître de l'Ordre.

En 1194, le pape Célestin III confirme la bulle "Omne Datum Optimum" qui prolonge ainsi tous les privilèges attribués précédemment aux Templiers.
Homme prudent et raisonnable, il tente de garder une politique d'équilibre entre les chrétiens et les musulmans. Il s'engage résolument pour que l'accord de paix signé entre Saladin et Richard Coeur de Lion soit respecté par les chrétiens.
Innocent III, ainsi que certains seigneurs francs dénonceront cette attitude, accusant l'Ordre du Temple de trahison et de collusion avec l'ennemi.
Il faudra tout l'art diplomatique de Gilbert Horal pour arriver à calmer les esprits.

Durant son magistère, les querelles entre Templiers et Hospitaliers prennent des proportions gigantesques et catastrophiques, Les deux Ordres en arrivent aux combats armés entre eux pour des questions de possessions de villes et de châteaux.
L'arbitrage du pape Innocent III dans cette affaire se fait en faveur des Hospitaliers, le pape ne désirant pas pardonner aux Templiers les accords passés avec Malek-Adel, le frère du défunt Saladin.

Gilbert Horal prend également du temps pour organiser et consolider les possessions templières en France et dans les Pouilles.
En Espagne, les Templiers participent activement à la "Reconquista". Le Roi Alphonse d'Aragon leur donna en 1196 la forteresse de l'Alahambra en récompense des efforts fournis dans la bataille.

C'est aussi durant son magistère, en 1198, que l'Ordre monastique des Hospitaliers de Sainte-Marie des Allemands est transformé en Ordre militaire, comme les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean. Ce nouvel Ordre prendra vite le nom d'Ordre Teutonique.
Gilbert Horal meurt en décembre 1200, alors que débute la quatrième croisade.

Ecartelé : au premier et au quatrième d'argent à la croix pattée et alésée de gueules, au deuxième et au troisième d'argent à la croix d'azur

Maître précédent : Robert de Sablé - Maître suivant : Philippe de Plessis

Retour à la liste des Maîtres


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Armorial des Maîtres de l'Ordre du Temple"
    Bernard Marillier; Editions Pardès 2000
  2. "Histoire des Templiers"
    J.-J.-E. Roy ; Editions Pardes 1999
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017