La Commanderie d'Hargimont

    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du site (page actuelle)
  2. la banque d'images
Belgique, province du Luxembourg

Belgique, province du Luxembourg, à 7 km au sud-ouest de Marche-en-Famenne

En 1191, le comte de Namur, Henri II L'aveugle, fait don aux Templiers de son fief d'Hargimont pour qu'ils y installent une maison pour la rémission de ses péchés et le repos de l'âme de ses ancêtres.
Ce don initial, daté de Trèves le 19 juillet 1191 comportait une terre de 52 bonniers(1) de terres et de bois, le manoir qui s'y trouve ainsi que les droits de basse-justice sur les terres de la seigneurie.
En 1248, le domaine de la commanderie s'agrandit grâce au seigneur Ponsard de Soyen qui fait don à l'Ordre représenté par le commandeur Frère Aubert, de son fief de Cheneu, le long de la route menant à Nassogne.

En 1313, après la dévolution des biens des Templiers aux Hospitaliers, l'inventaire de la commanderie mentionne un domaine de 72 bonniers de terre arable, 21 bonniers de petit bois pour le chauffage et les fours, 7 bonniers de prés pour le pâturage du bétail, une rente annuelle de 100 chapons et 50 sous tournois. La commanderie récoltait aussi la dîme du village évaluée à 15 muids de blé et le moulin rapportait 15 muids de mouture.

A l'exception de quelques pierres récupérées dans des consructions plus récentes, il ne reste rien des bâtiments de la commanderie. A son emplacement, se trouvent deux fermes qui ont été complètement reconstruites au cours des 18ème et 19ème siècles

. Notes :
(1)A l'époque un bonnier correspondait à environ 0,9ha, ce qui fait ici environ 45ha.
pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Bulletin des Amis de l'Insolite - Les Templiers en Luxembourg"
    Les Amis de l'Insolite ; 2002
  2. "Bulletin de la Commission royale d'Histoire de Belgique, 5è série, tome XI, n°3"
    Bruxelles ; 1901
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017