Herman von Salza (11??-1239)

Source : Agnieszka STAF

Maître de l'Ordre de 1209 à 1239

Le plus célèbre des grands maîtres de l’Ordre Teutonique, ce politicien est issu de la famille des von Salza qui est établie quelque part près de Langensalza. Cette famille, comme celle des von Tunna, est une famille de gouverneurs dépendants des landgraves de Thuringe et des palatins de Saxe.
Il est le fils de Burchard von Salza. On sait que Herman a eu au moins deux frères: Günther et Hugo. Ils sont tous mentionnés dans un document de 1174, mais on ne sait pas grand chose de plus sur cette famille.

Herman von Salza est probablement parti en Terre Sainte avec Herman, landgrave de Thuringe en 1196 et on ne parle plus de lui jusqu’en 1209. On ne connait même pas la date de son entrée dans l'Ordre Teutonique. Il réapparaît dans les chroniques en 1209 comme grand maître de l’Ordre et le premier document officiel connu le nomme "magister hospitalis Alamannorum de Accon” ("maître de l’hôpital allemand d'Acre”) et porte la date du 15 février 1211.

Herman von Salza est le véritable fondateur de l’Ordre Teutonique. Grâce a l’amitié qui le lie avec l’empereur Frederick II, celui-ci lui confie plusieurs missions diplomatiques secrètes. Même si Herman rencontre pas mal d’opposition au sein de l’Ordre, ces missions sont à l’origine du grand renforcement de la position de l'Ordre Teutonique.
Dès 1215, grâce aux relations d'Herman von Salza, l'Ordre Teutonique reçoit un grand domaine en Hongrie – une terre dans la région de "Borsa" de 12 000 km2. Le donateur est le roi de Hongrie, André II qui allait partir à la croisade. Il croyait naïvement que les Teutoniques allaient défendre Borsa devant les voisins de "Połowcy" et même qu’ils allaient conquérir leurs terres pour lui . Heureusement, il comprend rapidement son erreur.
Dès qu'ils sont en possession de ce domaine, les Teutoniques ont tout de suite montré qu’ils préfèrent renforcer leur puissance plutôt que de christianiser et de subordonner les "Połowcy" au roi de Hongrie. Ils commencent par faire venir des colons à Borsa, presque uniquement des allemands, ensuite, ils entament la construction de châteaux et de villages fortifiés, et enfin ils font tout ce qui est possible pour élargir leurs propriétés et devenir indépendants du pouvoir royal.
Les Teutoniques sont tellement efficaces que les Hongrois disent: "L'Ordre est comme le feu dans les poumons, comme une souris dans un sac à dos, comme une vipère dans le sein". Immédiatement après son retour de Terre Sainte, le roi André entreprend de chasser tout simplement les Teutoniques de son royaume.

Le découragement et la consternation dominent les sentiments des dignitaires de l’Ordre, mais cela ne dure pas longtemps. Grâce aux contacts diplomatiques d' Herman von Salza, l'Ordre reçoit une deuxième chance de s'établir en Europe. Le Prince Konrad Mazowiecki, (Conrad de Mazovie) oubliant les expériences hongroises et poussé par le prince Henryk Brodaty (Henri le Barbu), donne aux Teutoniques la terre nommée Chełmińska, au bord de la Vistule. Elle doit leur servir de base pour les expéditions en vue de convertir les tribus prusses, païennes et très belliqueuses. C’est le début du premier état monastique dans le monde.

Quoiqu'on attribue le plus grand mérite de construction de l’état Teutonique à Herman von Salza, il parait qu’il n'a jamais séjourné là bas. Il a confié l'ensemble des affaires liées avec cette nouvelle terre au maître local: Herman von Balk. A ce moment, le grand maître préfére s'occuper de sa diplomatie en voyageant partout en Europe. En tant que confident de l’empereur Frederick II, il sert d'intermédiaire dans les conflits avec le pape, avec les villes lombardes ; il négocie avec le roi du Danemark, Waldemar II, et en Allemagne il organise la croisade de l’empereur.

Il meurt le 20 mars 1239 a Salerno en revenant d’Allemagne en Italie. Il y cherchait le remède pour sa maladie qui le dévorait depuis 1238. Il meurt probablement avec la conscience du devoir bien accompli, car il dit: "Celui qui aime l’honneur de l'Eglise et du Reich, va périr pour les élever tous les deux".
La dépouille mortelle de Herman von Salza se trouve probablement dans la chapelle teutonique de Barletta (Apulie).


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Poczet Wielkich Mistrzòw Krzyzackich"
    Pawel Pizunski; Wydawnictwo "Arenga"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2018