La Commanderie de Libdeau

Contributeur : Olivier Petit

    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du site (page actuelle)
  2. la banque d'images
France, département de la Meurthe-et-Moselle

France, département de la Meurthe-et-Moselle, à environ 6 km au nord-est de Toul

La présence des Templiers à Libdeau est attestée par des documents dès la fin du 12ème siècle. Le premier de ces documents qui n'est malheureusement pas daté, mais mentionne les noms de deux évêques de Toul qui nous permettent de situer ce document dans le temps. Ce document mentionne que l'évêque de Toul Pierre de Brixey confirme le droit d'usage et de paisson d'un bois près de Libdeau que son prédécesseur, Henri de Lorraine avait fait aux frères du Temple de Libdeau.
Ce document nous apprend donc qu'une donation a été faite par l'évêque de Toul Henri de Lorraine. Or ce prélat fût évêque de cette bonne ville de 1126 à 1165. Pierre de Brixey lui a succédé de 1165 à 1191. Le document mentionne également les frères de Libdeau, ce qui veut dire que des templiers étaient déà installés à Libdeau au moment où a été établi ce document.
Ce qui nous amène à dire que la donation faite par Henri de Lorraine date d'avant 1165 et qu'au moment ou Pierre de Brixey établit cette confirmation, soit après 1165, il y a des frères du Temple établis à libdeau. Ce qui ne veut pas dire qu'ils n'y étaient pas établis avant 1165.

Les archives départementales de Meurthe-et-Moselle contiennent 13 actes mentionnant des dons faits aux Templiers de Libdeau. Hormis le premier dont il est fait mention ci-dessus, ils sont tous datés entre 1214 et 1272.

D'après ces documents, les Templiers de Libdeau se sont surtout attachés à acquérir l'entièreté d'un bois nommé 'Les Trois Chênes' et de plusieurs champs et prés. Ils acquièrent également une grange et le moulin de Boyer situés non loin de là.
L'ensemble de ces actes nous montre également que la commanderie de Libdeau devait être d'assez grosse importance et était consacrée en général à l'exploitation céréalière.

De l'ensemble des bâtiments de la commanderie, il ne reste que la chapelle dont le plan est rectangulaire. 4 puissants contreforts soutiennent les angles du bâtiment. Chacune des trois travées de la chapelle était éclairée par une haute fenêtre à lancettes surmontées d'une petite rosace. Sur le pignon, une rosace était percée juste au dessus du porche d'entrée. Cette rosace est surmontée d'une petite fenêtre en style roman.
Le bâtiment est en mauvais état mais a survécu grâce aux autres constructions qui y ont été adossées et qui la soutiennent et aussi de par son utilisation comme entrepôt.
L'intérieur nous montre encore de belles voûtes, mais le dallage, quant à lui a complètement disparu.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Itinéraire Templiers en Lorraine"
    Michel Henry ; Editions Serpenoise 1998
  2. "Les Hauts-Lieux Templiers"
    Daniel Gaillard ; Editions Lacour-Rediviva 2005
  3. "Les Sites Templiers en France"
    Jean Luc Aubarbier et Michel Binet ; Éditions Ouest-France 1997
Plus de ressources sur le Web... Sources sur Internet
  1. "Le Blog d'Olivier Petit sur le patrimoine de Lorraine"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017