La Commanderie de Libdeau

Contributeurs : Olivier Petit & l'association "Libdeau - Chapelle templière"

La chapelle de Libdeau
Diaporama en bas de page
France, département de la Meurthe-et-Moselle

France, département de la Meurthe-et-Moselle, à environ 4,5 km au nord-est du centre de Toul.

Les archives départementales de Meurthe-et-Moselle contiennent 13 actes mentionnant des dons faits aux Templiers de Libdeau.

Le premier, malheureusement non daté, mentionne les noms de deux évêques de Toul : l'évêque Pierre de Brixey(1) confirme le droit d'usage et de paisson d'un bois près de Libdeau que son prédécesseur, Henri de Lorraine(2) avait fait aux frères du Temple de Libdeau.

Libdeau sur la carte de Cassini
Libdeau sur la carte de Cassini
Source : www.cartocassini.org

La mention des frères du Temple de Libdeau indique que leur présence pouvait être antérieure au premier acte passé entre 1126 et 1165.

Les autres actes sont datés de 1214 à 1272.

D'après ces documents, les Templiers de Libdeau se sont surtout attachés à acquérir l'entièreté d'un bois nommé "Les Trois Chênes" et de plusieurs champs et prés. Ils acquièrent également une grange et le moulin de Boyer situés non loin de là.

L'ensemble de ces actes dessine une commanderie d'une certaine importance, consacrée majoritairement à l'exploitation céréalière. Ils nous révèlent également le nom d'un précepteur de l'Ordre du Temple, actif à Libdeau en 1270-1272, frère Renaut.

La chapelle présente une architecture du 13ème siècle, à la transition du roman et du gothique lorrain. Elle est de plan rectangulaire à trois travées, épaulée par quatre contreforts d'angle et quatre autres au droit des colonnes engagées soutenant les croisées d'ogive.
Chacune des trois travées est éclairée au sud par une haute fenêtre à deux lancettes surmontées par un oculus. La travée du choeur possède en plus une fenêtre identique côté nord.
Une grande fenêtre à trois lancettes avec oculus s'ouvre à l'est dans le chevet. Sur la façade principale, une rosace est percée au dessus du porche d'entrée, surmontée par une petite fenêtre romane. Le porche trilobé porte sur son linteau une vierge à l'enfant en ronde bosse avec deux anges thuriféraires.

La chapelle a du être précédée par un autre oratoire mais nous n'avons aucune connaissance de son implantation, de son style ou de son importance en l'état actuel de nos connaissances.

Lors de la dissolution de l'Ordre du Temple au début du 14ème siècle, les biens de Libdeau sont dévolus à l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem qui deviendra l'Ordre de Malte.

Lors de la guerre de trente ans(3), la commanderie est incendiée. Le toit de la chapelle brûle mais l'édifice résiste. Les bâtiments sont alors entièrement reconstruits et la chapelle restaurée.

Libdeau compte parmi ses commandeurs de l'Ordre de Malte, l'"inventeur" d'une recette pharmaceutique, le "baume du commandeur", baume vulnéraire toujours préparé en pharmacie aujourd'hui. Il s'agit de Gaspard de Pernes qui dirigea Libdeau et Xugney entre 1675 et 1690, date de sa mort. Il est inhumé dans le choeur de la chapelle.

Au moment de la Révolution, les terres et les bâtiments de la commanderie sont déclarés biens nationaux. Ils sont rachetés par les admodiateurs, exploitant le domaine pour l'Ordre de Malte depuis au moins deux siècles. La chapelle est ensuite utilisée en partie comme logis et comme bâtiment de stockage agricole.

Lors de la vente du domaine agricole en 1938, les héritiers conservent la propriété de la chapelle et de l'ancien cimetière où sont inhumés leurs ancêtres. L'édifice est plus ou moins délaissé du fait de la dispersion de la famille.

En 1962, le portail et trois pierres tombales sont déposés et remis au musée lorrain de Nancy pour les préserver du pillage.
En 1995, la chapelle est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.
En 1999, la tempête abat une cheminée qui crève la toiture.

En 2011, une association se constitue, dénommée "Comité pour l'étude et la restauration de la chapelle templière de Libdeau" ou C.E.R.C.T.L., devenue depuis lors "Libdeau - Chapelle templière", avec pour objectif le sauvetage de ce monument unique en Lorraine et l'étude de son histoire. L'acquisition a lieu en 2012 avec le lancement concomitant d'une souscription de la Fondation du Patrimoine.
En 2013, les travaux de mise hors d'eau sont réalisés par la pose d'une toiture provisoire en bac acier sur la partie ruinée.

Le projet de restauration suit son court. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

Notes :

(1)Pierre de Brixey, est né à une date inconnue et mort à Jérusalem en 1192. Il est le fils de de Pierre de Brixey et de Mathilde de Rinel (ou de Reynel). Il est évêque de Toul de 1167 à 1192. En 1189, il part en pélérinage en Terre Sainte et meurt à Jérusalem en 1192.

(2)Henri 1er de Lorraine, né à une date inconnue dans les premières années du 12e siècle et mort le 6 juin 1165. Il est évêque de Toul de 1126 à 1165. Il est fils de Thierry II, duc de Lorraine et de Gertrude de Flandre. Il participe à la 2e Croisade.

(3)La guerre de Trente Ans est une série de conflits armés qui a déchiré l’Europe de 1618 à 1648 et avait en toile de fond les problèmes religieux entre catholiques et protestants.

    


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Itinéraire Templiers en Lorraine"
    Michel Henry ; Editions Serpenoise 1998
  2. "Les Hauts-Lieux Templiers"
    Daniel Gaillard ; Editions Lacour-Rediviva 2005
  3. "Les Sites Templiers en France"
    Jean Luc Aubarbier et Michel Binet ; Éditions Ouest-France 1997
Plus de ressources sur le Web... Sources sur Internet
  1. "https://www.libdeau.fr - Site de l'association "Libdeau - Chapelle templière"
  2. "https://www.facebook.com/chapellelibdeau/ - La page Facebook de la même association"
  3. "Le Blog d'Olivier Petit sur le patrimoine de Lorraine"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2018