Le château de Lipienek

Contributeur : Łukasz Rolbiecki - Zamki Zakonu Krzyzackiego - Historia, Archeologia

Château de Lipienek - © Łukasz Rolbiecki
Diaporama en bas de page
Pologne, Województwo kujawsko-pomorskie

Pologne, Voïvodie de Cujavie-Poméranie, à environ 30 km au sud de Grudziądz et 30 km au nord de Toruń, village de Lipienek.

Dès le 10ème siècle, la tribu balte des Yotvingiens(1) occupait cette région et avait érigé un gród(2) au sommet d'une petite colline située sur les rives d'un lac actuellement appelé "Lac de Kornatowo".

Après la bataille de Durbe en 1260, l'ensemble des tribus Prusses(3), ainsi que plusieurs tribus Baltes dont celle des Yotvingiens commandée par leur chef Skomantas(4), se soulève contre l'Ordre Teutonique. Mais par manque d'unité, chaque tribu est défaite l'une après l'autre et hormis quelques révoltes sporadiques postérieures, ce Grand Soulèvement Prussien(5) prend fin vers 1275.

Le château de Lipienek
Reconstitution hypothétique du château de Lipienek
Source : Zamki Zakonu Krzyzackiego - Historia, Zamki, Archeologia - © Bogusz Wasik

Dans les années qui suivent la fin de ce soulèvement, l'Ordre continue son expansion et s'empare alors de plusieurs gróds fortifiés situés aux confins occidentaux de la zone d'influence de la tribu des Yotvingiens, dont celui de Lipienek. Les fortifications en bois de Lipienek ne résistent pas longtemps à l'assaut des Teutoniques et la place est conquise vers 1277. Tous les habitants et défenseurs sont tués ou réduits en esclavage.

Au cours du premier quart du 14ème siècle, l'Ordre Teutonique décide de renforcer cette place forte et débute la construction d'un château en pierres et en briques, à l'endroit de l'ancien gród.

Ce château était composé de deux parties, le château haut, occupant le sommet de la colline et une basse-cour en contrebas. Le château était protégé au nord par le lac et les trois autres côtés par une douve d'environ 20m de large et de 5m de profondeur, connectée au lac. Une porte à pont-levis située dans la muraille orientale de la basse-cour permettait l'accès à l'ensemble du château.

Le château haut formait un carré pratiquement parfait, caractéristique de nombreux châteaux de l'Ordre, d'environ 39 m de côté. La cour intérieure était ceinturée par un cloître sur deux niveaux, chacun de ceux-ci donnant accès aux différentes salles du château. En outre, il possédait une haute tour dans l'angle nord-est. La basse-cour était de forme trapézoïdale, avec la base la plus longue du côté est, celui de la porte fortifiée. Cette basse-cour comportait plusieurs types de bâtiments dont une grange, une étable, une écurie, une forge, une brasserie,… La surface de la basse-cour était d'environ le double de celle du château, entre 2500 et 3000 m².

Dès le début de sa construction, le château a été élevé au rang de siège du commandeur de la Terre de Chelmno, un des dignitaires de l'Ordre dépendant directement du Grand-maître de Malbork.

En 1330, lors du conflit entre l'Ordre Teutonique et le roi de Pologne Władysław IV Łokietek, ce dernier met le siège devant le château mais ne parvient pas à s'en emparer. Le 18 octobre de cette même année, le roi signe un cessez-le-feu avec l'Ordre et se retire de Lipienek, en laissant toute la région ravagée par plusieurs mois de siège. Après la défaite de l'Ordre Teutonique à Grunwald(6) en 1410, le château tombe entre les mains des troupes polonaises qui l'abandonnent quelques mois plus tard après l'avoir pillé de tous ses trésors. L'année suivante, en 1411, l'Ordre récupère le château mais le laisse aux mains du pouvoir civil de la petite ville.

Après la Guerre de 13 ans(7), il revient à nouveau entre les mains du roi de Pologne qui y établit le staroste de la région. Lors de la longue guerre entre la Pologne et la Suède(8) au 17ème siècle, le château est ravagé et pratiquement détruit.

A l'état de ruine complète, il reste des fragments impressionnants du mur d'enceinte du château-haut et de de la basse-cour, ainsi que plusieurs caves voûtées.

Notes :

(1)Les Yotvingiens (Jaćwingowie ou Jaćwięgowie en polonais) sont une tribu du peuple Balte qui occupait la zone d'influence la plus au Sud de ce peuple, c'est à dire une région située à cheval sur les actuels pays de Pologne, Lituanie, et Bielorussie dans une moindre mesure. Cette zone était située approximativement entre Bialystok (PL) au sud et Kaunas (LT) au nord. Suivez-ce lien sur Wikipédia pour avoir un aperçu de ces tribus baltes et prusses.

(2)Un gród est un ensemble de fortifié en terre et en bois, souvent un petit village de quelques maisons ceinturé d'une palissade, avec ou sans tour de guet.

(3)Cette région, actuellement située au nord-est de la Pologne actuelle était occupée par plusieurs tribus prusses (également appelées Borusses en français) et des tribus baltes, dont les Poméraniens, les Pomésaniens, les Warmiens, les Semigaliens,... Suivez-ce lien sur Wikipédia pour avoir un aperçu de ces tribus.

(4)Skomantas, ou Komantas est un chef de la tribu Balte des Yotvingiens. Il est sans doute né vers 1225 et mort vers 1285. Il est mentionné pour la première fois par le chroniqueur de l'Ordre Teutonique, Pierre de Duisbourg, pour sa participation dans le Grand Soulèvement de 1260. En 1263, il commande l'attaque des tribus contre le château de Chełmno. Il est aussi considéré comme étant l'ancêtre de la dynastie de Gediminas, d'où le roi de Pologne Władysław II Jagiełło est issu.

(5)Cette deuxième insurrection commence le 20 septembre 1260, au lendemain de la défaite de l'Ordre Teutonique contre une coalition de tribus lituaniennes et Samogitiennes lors de la bataille de Durbe. Cette défaite de l'Ordre a provoqué un soulèvement qui s'est rapidement étendu à travers tout le territoire des tribus prusses. Les différents châteaux de l'Ordre sont assiégés, et les plus petits d'entre eux commencent à tomber aux mains des Prusses. Malgré l'arrivée de nombreux renforts venus de l'Empire Germanique et de toute l'Europe, il faudra attendre 1265 pour que l'Ordre Teutonique ne commence à vaincre ses ennemis. Il faudra encore quelques années avant que les différents chefs de tribus ne soient défaits et pendus, au cours de l'hiver 1271-1272. En 1274, l'Ordre attaque Lidzbark Warmiński, y capture le dernier chef rebelle et le fait éxécuter, provoquant ainsi la fin du soulèvement.

(6)Le 15 juillet 1410, l'Ordre Teutonique est pratiquement anéanti par une armée coalisée menée par le roi de Pologne Jagiełło et son cousin Vytaudas, Grand duc de Lituanie, sur la plaine de Grunwald (Tannenberg), à environ 90 km à vol d'oiseau au sud-est de Malbork.

(7)Il s'agit de la guerre de 13 ans, une nouvelle guerre entre l'Ordre Teutonique et la Pologne de 1454 à 1466. Elle s'est achevée par la victoire de la Pologne et le 2ème traité de Toruń signé par les deux parties en 1466.

(8)Cette guerre est aussi connue comme le "Déluge Suédois" (Potop en polonais) ou Première Guerre du Nord. Elle débute en 1655 avec l'invasion de l'ouest de la République de Pologne-Lituanie par la Suède. La mort du roi de Suède Charles X Gustave le 23 février 1660 provoquera la fin de la guerre et la signature du traité de paix d'Oliwa le 23 avril de la même année.

    


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Zamki i Obiekty Warowne - Od Malborka do Torunia"
    Agnieszka i Robert Sypek; Almapress 2008
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2020