Ludolf Konig von Wattzau (13??-1384)

Source : Agnieszka STAF

Maître de l'Ordre de 1342 à 1345

Ludolf König est probablement originaire de Basse-Saxe, de la grande famille de chevaliers libres peu connue de Wattzau. Il n’y a pas beaucoup d'informations sur sa généalogie. On ne sait pas non plus grand chose sur sa carrière dans l’Ordre Teutonique. Dans les documents, il n'apparaît qu'en 1331 en tant que Grand Drapier de l’Ordre, parmi les plus grands dignitaires Teutoniques. Six ans plus tard, à la fin de 1337 ou au début de 1338, le grand maître Dietrich von Altenburg le nomme grand commandeur, et devient ainsi pratiquement son adjoint. Ludolf exerce également la fonction de commandeur de Malbork.

Juste après la mort de Dietrich von Altenburg, Ludolf König devient régent de l’Ordre et en janvier 1342, il est élu grand maître au cours de la réunion du grand chapitre convoqué à Malbork. En 1343, il signe un accord avec les Polonais à Kalisz et marchande l’Estonie avec les Danois. En 1344, une fois assurée la défense d'une grande partie des frontières de l’Etat Teutonique, il attaque la Lithuanie en débutant une grande série d’expéditions militaires contre ce pays. Dès cet instant, elles éclateront régulièrement presque chaque année et la chevalerie occidentale y participera largement.

Pour protéger la Livonie, le grand maître y envoie des troupes sous le commandement du Grand Maréchal, Henri Dusemer. Ludolf König en personne décide d’attaquer la Lithuanie. Au début, l’expédition se déroule comme prévu, mais les Lithuaniens réussissent à rouler les Teutoniques, en faisant circuler la rumeur qu'ils vont attaquer le Samland. Le grand maître se retire et les troupes lithuaniennes attaquent la Livonie qui est en pleine révolte et la dévastent complètement. C’est une défaite très difficile à supporter pour les Teutoniques et donc les dignitaires en cherchent les coupables. Le chroniqueur de l'abbaye cistercienne d'Oliwa (près de Gdańsk) note que les reproches les plus durs sont élevés contre le grand maître en personne, qui montre alors les premiers signes de sa maladie mentale qui apparaît sous la pression psychique. Il sait se taire des heures entières et ensuite, il suffit d'un instant et il s’énerve et crie hystériquement de folie. Une fois, il blesse gravement le serviteur qui s’occupe de lui.

Devant cette situation, en septembre 1345, les dignitaires de l’Ordre et avec son accord, décident de l’envoyer au château de Pokrzywno (Poméranie) et ils nomment le commandeur de Brodnica et grand maréchal, Henri Dusemer, comme régent. Ce changement est confirmé le 13 décembre 1345 pendant le chapitre général convoqué a Malbork, au cours duquel Ludolf König confirme encore une fois sa démission de la fonction de grand maître.

Ludolf König ne revient probablement plus jamais à Malbork. Il reste commandeur de Pokrzywno et soigne sa maladie. Il meurt en 1348 et son tombeau se trouve dans la cathédrale de Kwidzyń, selon une inscription gravée dans la pierre.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Poczet Wielkich Mistrzòw Krzyzackich"
    Pawel Pizunski; Wydawnictwo "Arenga"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2018