Le Château de Malbork - Capitale de l'Ordre Teutonique

    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. Présentation du site
  2. Le château haut - première étape
  3. Le château haut - deuxième étape
  4. Le château moyen
  5. Le château bas (Basse Cour) (page actuelle)
  6. La période polonaise
  7. La période prussienne
  8. la banque d'images

Les châteaux teutoniques, comme tous les monastères, possèdent de grands communs. La fonction de capitale de l'Etat est la raison pour laquelle le château-bas à Malbork est énorme et prend deux fois plus d'espace que les deux autres parties du château. Les teutoniques attachent de l'importance à leur commerce et aux différents métiers. Ils doivent aussi assurer l'indépendance du château en cas de siège.
Apres l'agrandissement du château et la construction du château-moyen, tous les bâtiments auxilliaires des communs sont reconstruits plus au nord.

Du côté ouest, parallèlement à la rivière Nogat, on construit trois rangées de bâtiments. La première est un énorme dépôt de blé avec toutes les installations pour le transbordement des marchandises sur les bateaux.
Au rez-de-chaussée, il y a les écuries pour quelques centaines de chevaux. La grandeur de ce bâtiment et des autres dépôts situés plus loin donne l'image de la puissance commerciale de l'Etat Teutonique, qui s'appuie sur l'exportation du blé, du bois, des produits dérivés et de l'ambre.

La deuxième rangée est occupée par des granges et des étables et la troisième, par les bâtiments de la cuisine, de la boulangerie, de la brasserie, des logis et de l'hôpital pour les serviteurs. L'église dédiée à Saint Laurent qui leur est réservée est située au sud de cette aile.
Le côté est est occupé par des bâtiments militaires.

Entre 1300 et 1320, les Teutoniques construisent la plus grande armurerie, appelée Karwan, sur 900 m2. A côté se trouvent des forges, des ateliers pour produire des roues, des armes d'hast et des armures, des chariots, des traîneaux, etc.

Près du mur du nord, il y a les écuries pour les chevaux du grand-maître, des autres dignitaires et pour la poste de l'Ordre.
Dans la partie centrale de l'avant-château, autour d'un étang, se situent un atelier de boulets de canon en pierre et leur entrepôt, une fonderie, une armurerie, un séchoir à bois, un entrepôt de machines de siège, la pharmacie et les logis pour les gens qui y travaillent.

Des murs entourent entièrement l'ensemble du château-bas et forment ainsi un troisième anneau de protection autour du château-haut et un second autour du château-moyen.
En 1365, ce système de fortification est relié aux remparts de la ville. La plus longue ligne de murs, celle de l'est est renforcée par 8 tours très solides. Le mur du côté nord est protégé par 4 tours dont l'une sert de prison.
En 1335, le grand-maître Dietrich von Altenburg(1) commence la construction de fortifications au bord du Nogat. A cette époque, on construit le premier pont fixe qui relie le mur extérieur à la rive opposée du Nogat. Deux tours sont ajoutées aux remparts pour défendre ce pont.

Ce système de défense composé de plusieurs anneaux de murs, de tours, de ponts fixes et de ponts-levis et de galeries, typique pour cette période du Moyen-Age, montre encore son efficacité lors du siège après la grande défaite de l'Ordre à Grunwald (Tannenberg)(2). Pourtant, le bombardement de l'artillerie du roi polonais Władysław Jagiello fait beaucoup de dégâts, ce qui annonce le crépuscule de l'utilité des fortifications moyen-âgeuses.

Pendant près des 40 années suivantes, de 1410 au 1449, on construit 5 lignes de fortification semi-circulaire adaptées à l'installation de canons.
Heinrich von Plauen(3) commence les travaux, Michael Küchmaister von Sternberg(4) les continue et Konrad von Erlichschausen(5) achève la construction des fortifications grâce auxquelles plusieurs charges polonaises seront repoussées pendant la guerre de 13 ans(6).

Suite: La période polonaise

Notes :
(1)Grand-Maître de l'Ordre de 1335 à 1341.
(2)Le 15 juillet 1410, l'Ordre Teutonique est pratiquement anéanti par une armée coalisée menée par le roi de Pologne Jagiełło et son cousin Vytaudas, Grand duc de Lituanie, sur la plaine de Grunwald (Tannenberg), à environ 90 km à vol d'oiseau au sud-est de Malbork.
(3)Grand-Maître de l'Ordre de 1410 à 1413.
(4)Grand-Maître de l'Ordre de 1413 à 1422.
(5)Grand-Maître de l'Ordre de 1441 à 1449.
(6)Nouvelle guerre entre l'Ordre Teutonique et la Pologne de 1454 à 1466. Elle s'est achevée par la victoire de la Pologne et le traité de Toruń signé par les deux parties en 1466.

pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Zamek Malbork - Historia, Architektura, Konserwacja"
    Maria Lubocka-Hoffman ; Excalibur 2002
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2018