La forteresse de Monsanto

    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du site (page actuelle)
  2. la banque d'images
Portugal, district de Castelo Branco

Portugal, district de Castelo Branco, ville de Castelo Branco.

Monsanto se trouve au nord-est de la région de Idanha, sur la pente raide d'une colline, appelée la butte du "Mons Sanctus", qui s'élève brusquement de la plaine et culmine à 758 m en son point le plus haut. C'est une très ancienne place qui montre des traces de présence humaine depuis le paléolithique. On a trouvé des traces d'une forteresse lusitanienne au sommet du mont, ainsi que des traces d'occupation romaine, wisigothe et maure dans la plaine au pied de celui-ci.

Le roi Afonso Henriques a conquis Monsanto sur les Maures et en 1165, en fait don aux Templiers qui reconstruisent le château sous les ordres de leur maître au Portugal, Gualdim Païs.
Afonso Henriques donna la première charte au village en 1174 et celle-ci sera confirmée à deux reprises, par Sancho 1er en 1190 et par Afonso III en 1217.

Le roi Sancho 1er fait reconstruire et fait repeupler la forteresse qui a subi des dégâts dans la guerre contre le royaume de Léon. En 1308, le roi Dinis octroye une charte qui autorise la tenue d'une foire à côté de la chapelle de "São Pedro de Vir-a-Corça" située dans un hameau dans la plaine au pied de la colline.

En 1510, le roi Manuel 1er, octroie à la cité une charte lui donnant statut de ville. Au milieu du 17ème siècle, Luis de Haro, ministre du roi d'Espagne Philippe IV tente d'assiéger la place de Monsanto, mais sans succès. Plus tard, au début du 18ème siècle, le Duc de Berwick tentera aussi d'assiéger Monsanto, mais l'armée portuguaises commandée par le Marquis de Minas détruira l'armée des envahisseurs sur les pentes de la colline.
Au 19ème siècle, l'imposant château sera partiellement détuit par l'explosion d'un entrepôt de munitions.

Aujourd'hui, outre le pittoresque petit village accroché sur la colline au pied de la forteresse, les vestiges de la forteresse valent à eux seuls un voyage là-bas. On peu notament y voir les ruines de la chapelle de Saint Michel, datée du 12ème siècle, ainsi que son cimetière, creusé à même la roche.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Portugal Templario"
    Jose Manuel Capelo; Editions Arion Publicaoes
  2. "Guia das cidades Històricas"
    José Hermano Saraiva
  3. "Guia das cidades Històricas de Portugal"
    Ana Cristina Leite
    
plus de liens... Liens
  1. "Monsanto"
    Wikipedia Portugal
  2. "A Freguesia de Monsanto"
    Câmara Municipal de Idanha-a-Nova
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017