La maison du temple de Peirasson

    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du site (page actuelle)
  2. la banque d'images (Pas de photos)
France, département du Var

France, département du Var, à environ 50 km au nord-est de Toulon et 50 km au nord-ouest de Saint-Tropez, commune de Flassans-sur-Issoles.

Les circonstances et la date de l'installation d'une maison templière à Peirasson sont inconnues à l'heure actuelle.
La première mention de l'existence de cette maison remonte à un document daté de 1256 qui nous apprend que Bernard de Monte-Dracone(1), Commandeur de la maison de Peirasson, est cité comme témoin dans une affaire relative à la maison templière du Ruou.
Vers la fin du 13e siècle, des actes mentionnent que le commandeur de Peirasson l'est aussi de la maison de Cogolin.

La maison de Peirasson est située sur le territoire de la commune de Flassans et avait également des terres dans la commune voisine de Besse. En plus des droits relatifs à leur possession de Cogolin, les Templiers possédaient aussi des revenus dans les hameaux de Valsenèque et Canadel, et entretenaient également sept hommes au castrum de Cannet-du-Luc(2).

La période de fusion des maisons de Peirasson et de Cogolin nous est également inconnue, car nous ne connaissons pas non plus la date exacte de la création de cette dernière.

En 1308(3), au moment de l'arrestation des Templiers en Provence, la maison de Peirasson semble être réunie à celle de Hyères, car ces deux maisons ont un seul et unique commandeur.

Les différents actes existant dans les archives, nous renseignent quelques noms de Commandeurs de Peirasson :

  1. Bernard de Monte-Dracono - 1256
  2. Bernard de Revel - 1296
  3. Ricau Pierre - 1303
  4. Raimond de Angulis - 1308 (également commandeur de Hyères)

Actuellement, les bâtiments de la commanderie sont occupés par un domaine viticole .

Notes :
(1)Il pourrait s'agir de Bertran Mondragon qui était frère de l'Ordre à St-Gilles vers 1250. Cette famille "Mondragon" a donné plusieurs membres à l'Ordre du Temple et à l'Ordre de l'Hopital.
(2)Cannet-du-Luc est l'ancien nom de la partie médiévale du village actuel de Cannet-des-Maures (Vieux-Cannet).
(3)Tous les Templiers n'ont pas été arrêtés en octobre 1307. Seuls les Templiers dépendant directement de territoires sous influence de la couronne de France l'ont été. En Angleterre par exemple, les arrestations ont eu lieu début janvier 1308.

pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. Templiers et Hospitaliers en Provence et dans les Alpes-Maritimes
    Joseph-Antoine Durbec ; Le Mercure Dauphinois, 2006
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017