La maison templière de Saint-Martin-le-Chatel

Contributrice : Frédérique Roustant

    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du site (page actuelle)
  2. la banque d'images (Pas de photos)
France, département de l'Ain

France, département de l'Ain (01), à environ 25 km à l'est de Mâcon.

L'origine de la fondation de la maison templière de Saint-Martin-le-Châtel remonte au mois de mars 1213, lorsque le chevalier Ulric du Thil et les enfants de son frère Odon font don à l'Ordre du Temple de fonds qu'ils possédaient dans cette paroisse.

Cette première donation est suivie d'autres jusqu'en 1276.
Il semble que ce soit à cette date que le commandeur de Laumusse décide d'établir une maison secondaire sur les terres de Saint-Martin.

La création de cette maison dépendant de Laumusse n'en arrête pas le développement. En 1286 et 1288, on voit le commandeur de Saint-Martin, frère Pons, effectuer plusieurs transactions afin d'agrandir son domaine.

En plus des domaines de Saint-Martin-le-Chatel, la commanderie possède aussi des terres et droits dans les paroisses et hameaux voisins :
En février 1276, Sorine et Bérarde, filles de feu Bernard de Saint-Sulpice cèdent aux frères du Temple de Saint-Martin les droits et cens qu'elles détiennent au hameau de Corvangel contre le paiement d'une somme de 7 livres viennoises.
En 1287, les Templiers sont en possession du hameau de Confranchesse.
Ils possèdent également l'entièreté des droits et du fief qu'Albert de la Tour, seigneur de Cologny et de Treffort, détenait dans la forêt de Vacon dans la paroisse de Beny et qu'il leur avait cédé en 1253.
Dans la paroisse de Craz-sur-Reyssouze, Guillemette, fille de François de Cuisery vend aux Templiers en 1293 l'ensemble des fonds qu'elle y possède.
Dans les hameaux de la paroisse de Perrex, les Templiers se retrouvent propriétaires de plusieurs mas qui leur ont été cédés notamment par Guillaume de Loëze, Ogier Boche et Uchard le Gays.
Dans la paroisse de Saint-Didier d'Aussiat, ils possédaient l'entièreté du hameau de Bruel (ou Brueil - Bruelles).


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Les Sites Templiers en France"
    Jean Luc Aubarbier et Michel Binet ; Éditions Ouest-France, 1997
  2. "L'Ain des Templiers"
    Alain Jantet ; Editions de Trévoux 1988
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017