Le château de Szymbark

    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du site (page actuelle)
  2. la banque d'images
Pologne, Województwo Warminsko-Mazurskie

Pologne, Voïvodie de Varmie-Mazurie, commune de Iława, village de Szymbark, à environ 65 km au sud-est de Malbork.

L'histoire du château de Szymbark, comme le décrit si bien la conservatrice Joanna Wańkowskiej-Sobiesiak dans ses recherches effectuées dans les années 1990, est riche d'évènements tout au long de ses 500 années d'occupation.
Utilisé au départ comme forteresse médiévale, il deviendra par la suite un manoir Renaissance, et pour finir un palais baroque qui sera finalement réduit en ruines à la fin de le seconde guerre mondiale.

Seuls ont survécus les murs d'enceinte en briques, quelques fragments de tours ainsi que le pont de pierre qui se trouvait à l'emplacement du pont-levis médiéval.
Le château a d'abord appartenu au chapitre de Pomésanie(1), avant d'arriver entre les mains de propriétaires privés aux 16ème et 17ème siècles.
Depuis la fin du 17ème siècle jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale, au moment de sa destruction, il était la propriété de l'importante famille Fickenstein. C'est au cours de cette dernière période que le château a subi ses plus importantes modifications architecturales, de façon à pouvoir s'adapter aux exigences aristocratiques de ses propriétaires.

Jusque dans les années 1960, une inscription se trouvait au dessus de la porte d'entrée du château. Cette inscription était la plus ancienne mention connue des historiens concernant la construction de Szymbark.
Il apparaît donc qu'aux environs de 1286, s'est terminée la première phase de sa construction. Certains chercheurs pensent que les travaux ont duré jusqu'à la fin des années 1370. Il n'y a pas beaucoup d'informations concernant la période où le château dépendait du chapitre de Pomésanie. On sait juste qu'il est resté entre ses mains jusqu'en 1527.

Après la sécularisation de l'Ordre Teutonique, le château devient la propriété du prince de Prusse, Albrecht Hohenzollern. Ensuite, il devient la propriété du premier évêque luthérien de Prusse, Théophile von Polenz. En 1699, c'est Ernest von Fickenstein qui en devient propriétaire et il restera le château familial de cette famille pour près de deux siècles et demi.
Le château a été complètement dévasté par l'Armée soviétique en 1945. Jusqu'à maintenant, les ruines n'ont encore jamais été restaurées.

L'endroit choisi par le chapitre de Pomésanie pour installer le château était d'une grande importance stratégique, appuyé sur une zone marécageuse ainsi que sur un lac. Situé sur la même ligne défensive que les châteaux de Kwidzyn et de Prabuty, il complétait le système défensif occidental de l'évêché.

Le château est construit en forme de quadrilatère de dimensions d'environ 75 x 92 m, et occupait une surface de plus de 6000 m². L'enceinte était complétée de 4 tours d'angles ainsi que 6 autres tours réparties sur toute sa longueur. La majorité de ses tours n'existe malheureusement plus.

La cour du château est surélevée d'environ 10 mètres par rapport au niveau du sol original. Les murailles actuelles sont surélevées de 2 à 4 mètres par rapport à leur taille d'origine. Ces modifications sont le plus visible dans l'agrandissement des tours d'angles qui ont vu leur forme rectangulaire originale surmontée d'une nouvelle partie circulaire ou polygonale.
La cour intérieure comportait des constructions des 4 côtés. Les emplacement des anciens bâtiments, qui sont pratiquement tous inexistants à l'heure actuelle sont encore visibles par les traces laisées sur le sol et contre la muraille.

L'entrée du château était située du côté est et se faisait par un portail auquel on accédait à l'origine par un pont-levis en bois.
A côté de ce portail, une tour protégeait l'accès au pont.

Après 1466, la fonction militaire du château a disparu pour devenir un château "résidentiel". L'augmentation des murs et des tours est peut-être dû justement à ce nouveau besoin d'avoir des pièces plus vates et des bâtiments de plusieurs étages.

C'est Théophile von Polenz qui a terminé les transformations des différents bâtiments pour lui donner une apparence d'un château Renaissance. Au-dessus de la porte, on a construit un nouveau bâtiment, tandis que la tour qui flanquait le pont est devenue une tour d'horloge et a été divisée en plusieurs étages consacrés au logement. L'ancien pont-levis en bois a été remplacé par un pont en pierre.

Les derniers grands changements dans l'aspect du château ont été faits au début du 18ème siècle par la famille Fickenstein.
En dehors de la création de nouvelles décorations intérieures pour les différentes pièces, la façade a aussi été modifiée, des fenêtres ont été agrandies ou même percées dans la muraille.
A l'extérieur, tout le côté sud-ouest était aménagé en parc baroque et était le lieu de délassement et de divertissement pour les hôtes et les visiteurs du château.
Aujourd'hui, la forteresse médiévale autrefois puissante, transformée en palais moderne n'est plus qu'un énorme ensemble de ruines pittoresques et n'est pas accessibles aux visiteurs.

Notes :
(1)L'évêché de Pomésanie fut l'un des premiers évêchés créés dans la première moitié du 13èmesuite à l'expansion de l'Ordre Teutonique aux dépens des tribus prusses de l'est de la Pologne.
(2)Nouvelle guerre, appelée aussi Guerre de 13 ans, entre l'Ordre Teutonique et la Pologne de 1454 à 1466. Elle s'est achevée par la victoire de la Pologne et le traité de Toruń signé par les deux parties en 1466.

pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Zamki i Obiekty Warowne - Warmii i Mazur"
    Agnieszka i Robert Sypek; Almapress
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017