La commanderie de Temple Ewell

Photos : Simon Brighton

La commanderie de Temple Ewell
Diaporama en bas de page
Grande Bretagne, South East England

Grande Bretagne, région de South East england, dans le Kent, à environ 4 km au nord-ouest de Douvres.

Pierre tombale
La pierre tombale

A Temple Ewell, l'église de Saints Pierre et Paul est le seul vestige témoignant de la présence des Templiers. La commanderie établie à Ewell était connue pour être riche et importante. Elle était également un point de passage et de repos pour les chevaliers au cours de leur voyage vers et revenant du continent.

Il ne reste pas grand chose à voir de l'église originale. La fenêtre étroite située à droite du porche d'entrée est peut-être même le seul vestige restant.
Sous le porche, il y a une intéressante pierre tombale représentant une croix au sommet d'un long pied. Cette pierre tombale est similaire, quoique moins bien décorée que celle qui se trouve à South Witham dans le Lincolnshire. Une autre différence entre ces eux pierres tombales est leur taille. Celle d'Ewell mesurant 5 pieds 8 pouces et celle de South Witham 6 pieds 10 pouces.

L'église d'Ewell dépendait directement du Maître du Temple en Angleterre entre 1185 et 1308. L'église n'était pas très loin de la commanderie, dont l'emplacement a été fouillé dans les années 60.
La commanderie a été créée avant 1164 sur un terrain donné à l'Ordre par deux bienfaiteurs : William, frère du roi Henry II et William de Peverell, connétable du puissant château de Douvres.

Les rapports d'une enquête effectuée en 1185 ont montré que le domaine d'Ewell comptait plus de 300 acres. D'autres témoignages écrits mentionnent que le roi Jean s'est rendu à Ewell le 15 mai 1213 pour faire sa soumission à Pandulph, le légat papal.

En 1309, l'enquête menée à charge des Templiers mentionne le nom de Ralph de Malton comme commandeur d'Ewell et Robert de Sautre comme frère de l'Ordre.

La commanderie d'Ewell a été transférée à l'Ordre de l'Hopital en 1312. A la Dissolution(1), la propriété d'Ewelle est rattachée à la commanderie de Swingfield.

Notes :
(1)Dissolution des monastères catholiques par Cromwell au 16è siècle.
    


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "«In Search of the Knights Templar - A guide to the sites in Britain»"
    Simon Brighton ; Éditions Weidenfeld - Nicolson, 2006
  2. "The Victoria history of the counties of England : A History of the County of Kent, Volume 2"
    William Page; Editions A. Constable 1926
Plus de ressources sur le Web... Sources sur Internet
  1. "British History Online"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017