La Commanderie de Temple Dinsley

    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du site(page actuelle)
  2. la banque d'images - Pas de photos disponibles
Grande Bretagne, East England

Grande-Bretagne, Angleterre, région du East England, agglomération de Hitchin, à environ 65 km au nord de York.

La première mention de Dinsley remonte au milieu du 12ème siècle, lorsque le roi Stephen confirme un don fait lors d'un chapitre tenu à Paris en 1147, par Bernard de Balliol à l'Ordre du Temple d'une terre située à Dinsley.
Le Roi ajoutera en même temps deux moulins, les terres et les hommes qui en dépendaient, ainsi que différents droits et avantages comme le "sac and soc"(1), le "thol and theam"(2) et l'"infangtheof"(3).

On ne connait pas exactement la date de création de la commanderie à Dinsley, mais on sait qu'elle était déjà établie au début du 13ème siècle car un chapitre y fut tenu entre 1200 et 1205.
Jusqu'en 1308, date de l'arrestation des Templiers en Angleterre, la commanderie de Dinsley recevra de temps en temps divers dons qui lui permettront d'agrandir ses possessions. Les archives ne mentionnent que peu de choses à propos de la commanderie, mais l'importance de celle-ci était néanmoins avérée, car des chapitres majeurs y furent tenus, notament en 1219, 1229, 1254 1259, 1265, 1292, 1301, et 1304.

Au moment de l'arrestation des Templiers en Angleterre, il devait y avoir 6 frères à Dinsley, au nombre desquels, on trouve Richard Peitevyn et Henry de Paul, qui furent transférés par la suite à la Tour de Londres.

Après le transfert des biens des Templiers à l'Ordre de l'Hopital, la commanderie fut louée à bail à des tenanciers laïcs. A partir de ce moment, la commanderie ne sera plus qu'un simple établissement agricole, dont les revenus ne seriront qu'à son entretien.

Les différentes archives ne mentionnent que deux noms des commandeurs Templiers de Dinsley :

  1. Richard Fitz John, mentionné en 1255
  2. Ralph de Maltone, mentionné en 1301

Notes :
(1)Droit explicite de juridiction accordé à un seigneur par la Couronne ou son représentant ; donne au seigneur le droit de juger des affaires et de percevoir des honoraires imposés, basés sur des décisions de la cour.
(2)Le droit de juridiction sur les "étrangers", c'est à dire toute personne ne résidant pas dans la localité.
(3)Le droit d'un seigneur de poursuivre un voleur en dehors des frontières de son domaine ou de ses propriétés.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "The Victoria history of the counties of England : A history of the county of Hertford, Volume 4"
    William Page; Editions A. Constable 1971
  2. "In Search of the Knights Templars - A Guide to the Sites in Britain"
    Simon Brighton ; Weindenfeld & Nicholson 2006
Plus de ressources sur le Web... Sources sur Internet
  1. "British History Online"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017