Thibaud Gaudin (1229??-1292)

Maître de l'Ordre de 1291 à 1292

L'origine de Thibaud Gaudin au sein de l'Ordre est assez mystérieuse. Originaire d'une famille noble de la région de Chartres ou de Blois, il entre dans l'Ordre bien avant 1260, car à cette date il est fait prisonnier lors d'une expédition sur Tibériade. Sa grande piété lui vaudra le surnom de "Moine Gaudin".
En 1279, il occupe la fonction de "Commandeur de la Terre de Jerusalem", quatrième fonction la plus importante dans la hiérarchie templière.

en 1291, il est aux côtés de Guillaume de Beaujeu pour défendre la ville d'Acre, assiégée par la formidable armée de Al-Ashraf Khalil.
Le 18 mai, à la mort de Guillaume de Beaujeu, il ne reste dans la ville que quelques Templiers sur les 500 qui composaient la garnison avant le siège.
Thibaut Gaudin et Pierre de Sevry, Maréchal de l'Ordre, sont les deux derniers hauts dignitaires du Temple qui continuent à défendre Acre.
Al-Ashraf Khalil envoie des messagers aux défenseurs du château du Temple afin de négocier une reddition honorable.
Thibaut Gaudin et Pierre de Sevry acceptent de se plier aux conditions dictées par le sultan et laissent pénétrer un détachement de cavaliers musulmans dans leur enceinte.
Sitôt entrés, ces cavaliers commencent à s'en prendre aux femmes franques. Pensant qu'il s'agit là d'une trahison, Thibaut Gaudin et Pierre de Sevry ordonnent de bouter les musulmans hors des murs et de se retrancher.
Les deux dignitaires décident que Thibaut Gaudin quittera la ville par la mer en emportant le trésor du Temple, tandis que Pierre de Sevry continuera le combat. Acre tombe le lendemain.

Thibaut Gaudin arrive à Sidon où il est élu maître, avec quelques chevaliers et décide de défendre la ville et son château insulaire le plus longtemps possible. Juste avant l'arrivée de l'émir al-Shujâ'i, les habitants évacuent la ville et vont se réfugier derrière les murs du château templier. Avec l'aide des chypriotes, la majorité des habitants et de la garnison évacue la forteresse pour se réfugier à Chypre.
Les renforts que Thibaut Gaudin tente de réunir en arrivant à Chypre, n'arriveront jamais en Terre Sainte. Sidon tombe aux mains des musulmans le 14 juillet 1291.
Les dernière places franques du Royaume de Jerusalem tombent les unes après les autres, Beyrouth est prise le 21 juillet, la région de Caïffa est envahie et les monastères du Carmel détruits le 30 juillet.
Au début du mois d'août, les francs ne possèdent plus que deux places fortes, occupées toutes les deux par les Templiers. Tortose est évacuée le 03 août et Chateau-Pélerin le 14 août.
Tous les Templiers se replient sur Chypre et sur l'ilot de Ruad au sud de Tortose, qui restera entre leurs mains jusqu'en 1303 .

En Octobre 1291, un chapitre général de l'Ordre se réunit à Chypre. Ce chapitre confirme l'élection de Thibaut Gaudin en tant que Maître et nomme de nouveaux dignitaires aux places importantes dans la hiérarchie de l'Ordre. A cette occasion, Jacques de Molay est nommé Maréchal, pour succéder à Pierre de Sevry, mort sous les murs d'Acre.
Thibaud Gaudin tente de remettre en route toute l'organisation templière mise à mal par les dernières batailles. De plus, il lui faut assurer la défense du Royaume de Petite Arménie, encerclé par les Seldjoukides et de l'ile de Chypre, occupée par une multitude de réfugiés.
Thibaut Gaudin meurt d'épuisement au début de l'année 1292, en laissant un énorme chantier pour son successeur.

Ecartelé : au premier et au quatrième d'argent à la croix pattée et alésée de gueules, au deuxième et au troisième d'azur au lion d'argent

Maître précédent : Guillaume de Beaujeu - Maître suivant : Jacques de Molay

Retour à la liste des Maîtres


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Armorial des Maîtres de l'Ordre du Temple"
    Bernard Marillier; Editions Pardès 2000
  2. "Histoire des Templiers"
    J.-J.-E. Roy ; Editions Pardes 1999
  3. "Histoire des Croisades et du Royaume Franc de Jérusalem (3 volumes)"
    René Grousset ; Librairie Académique Perrin 1991
  4. "Jacques de Molay - Le crépuscule des Templiers"
    Alain Demurger ; Biographie Payot 2002
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017