Le château de Toruń

    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du site (page actuelle)
  2. la banque d'images
Pologne, Województwo Warminsko-Mazurskie

Pologne, Voïvodie de Cujavie-Poméranie, ville de Toruń, à environ 170 km au sud de Gdańsk et 210 au nord-ouest de Varsovie.

L'existence d'un village à l'emplacement du château, sur une petite colline sur les bords de la Vistule est attesté dès le début du Moyen-Age. En effet des historiens et archéologues ont trouvé les traces d'implantations datant du 8ème siècle. A cette époque et jusqu'aux environs du 10ème siècle, il ne s'agit que d'un petit village. A partir du 10ème siècle, les habitants vont ériger des fortifications pour protéger leur village qui se trouve alors près d'une voie commerciale reliant le centre de la Pologne à la Baltique au nord et aux terres des tribus baltes et slaves à l'est. D'après les historiens, ce premier village s'appelait Postolsko.

Au début du 13ème siècle, le village sera ravagé et détruit par une incursion des Prusses(1). Les habitants survivants vont abandonner les ruines de leur village pour aller s'installer quelques centaines de mètres plus loin et créeront un nouveau village qui portera le nom de Stary Toruń (Vieux Toruń).

En 1228, les Teutoniques sont appelés par le duc Konrad de Mazovie pour protéger son duché contre les attaques incessantes des tribus baltes et slaves situées à l'est. Ils reçoivent ainsi des terres autour de la ville de Chełmno, où se trouve également les terres de l'ancien village de Postolsko.

En 1231, les Teutoniques prennent réellement possession des terres du village en ruine et vont commencer à élever des fortifications en bois sur les fondations de celles élevées par les villageois. En 1236, ils entament la construction d'un chateau en briques. ce sera le premier chateau de l'Ordre Teutonique dans la région. Au pied de ce chateau, et donc juste à côté du village existant, se développe un nouveau village qui portera le nom de Nowy Toruń (Nouveau Toruń).

Pour favoriser le développement et la colonisation de la région, en 1233, le Grand Maître Herman von Salza va octroyer des chartes de fondation de ville à Toruń et à Chełmno.

En 1251, la ville de Toruń est complètement détruite par un incendie et les Teutoniques renouvellent les chartes permettant ainsi à la ville de se reconstruire.
A partir de cet instant, la ville commence à se développer très rapidement, l'entente entre les Teutoniques et le duc de Cujavie-Mazovie fait que Toruń devient un emplacement commercial de première importance. De plus en plus de gens venant des terres de l'Empire Germanique, de Mazovie et d'autres duchés de Pologne viennent s'y installer. Avec le développement des deux Toruń, le chateau grandit aussi en importance et devient bientôt le siège d'une importante commanderie. Le premier commandeur de Toruń mentionné en 1251 est Frère Rabe.
C'est aussi à partir de cette date qu'un mur d'enceinte est construit autour de chacune des deux parties de Toruń et une rivalité s'installe entre elles. Stary Toruń étant plus la ville marchande, avec les halles et les dépôts de marchandise tandis que Nowy Toruń étant la ville des artisans et des ouvriers travaillant au château.

La majorité du commerce transitant par Toruń venait du sud, des différents duchés polonais. Ce commerce n'était possible que durant les périodes de paix entre la Pologne et les Teutoniques. En 1315, le roi de Pologne Władisław Łokietek octroya d'importants privilèges aux commerçants de Toruń, en leur donnant un sauf-conduit pour leurs déplacements de Toruń à Sandomierz et à Cracovie.

Toruń était aussi un grand centre "logistique" pour les troupes teutoniques et aussi une ville très florissante grâce aux droits de passage et aux taxes du commerce sur la vistule(2).
Un petit chiffre intéressant : En 1400, les silos à grain du château contenaient près de 550 Tonnes de blé de réserve.

Après la bataille de Grunwald en 1410, l'armée polonaise n'a pu investir la ville qu'après un mois de négociations avec les habitants. Mais en 1411, après la signature du Traité de Toruń entre la Pologne et l'Ordre Teutonique, elle revient entre les mains de l'Ordre.

En 1440, une union des villes de Prusse Orientale est créée pour préserver les intérêts des villes par rapport aux ingérences de l'Ordre dans leur gouvernement et leur commerce. En 1454, la révolte éclate contre l'Etat Teutonique, et Toruń devient la ville "leader" de la révolte. Cette révolte marquera le début de la Guerre de 13 Ans. C'est à ce moment que les deux parties de la ville se réunissent pour ne plus former qu'une seule entité.

Le 6 février 1454, un député de la ville de Toruń se présenta devant la porte du château accompagné d'un héraut et exigea une entrevue avec le Commandeur pour qu'il remette le château au autorités de la ville. Le commandeur Albrecht Kalb refusa de donner le château et menaça les habitants de représailles. Ceux-ci, peu impressionnés, entamèrent le siège du château. Ils prirent les canons défendant les murailles de la ville, les tournèrent vers le château et commencèrent à le bombarder.
La garnison teutonique était très peu nombreuse, et surtout constituée de fonctionnaire de l'Ordre plutôt que de soldats. Les murs étaient défendus par moins de 20 chevaliers, quelques mercenaires et 2 prêtres qui étaient là pour soutenir les défenseurs. Mais le château manquait de tout : pas de provisions, pas de flèches, pas de poudre, pas de nourriture.
Le lendemain matin, un émissaire teutonique sortit du château et accepta de rendre le château sous diverses conditions. Les Teutoniques purent le quitter librement, mais dûrent être escortés par une garde municipale pour les protéger de la vindicte populaire.
Après le départ des teutoniques, le château fut pillé par la foule et ensuite le conseil municipal donna l'ordre de le détruire. Ce ne fut pas une destruction sauvage, mais organisée avec l'aide des artisans qui entreprirent plutôt de le démonter que de le détruire.
Pendant plusieurs dizaines d'années, le terrain où était le cha^teau servit aux habitants de la ville pour y entreposer leurs ordures.

En 1457, Toruń reçoit d'importants privilèges du Roi Casimir IV Jagellon : la ville pouvait battre monnaie, créer ses propres tribunaux et avoir ses propres lois. elle reçut aussi le statut de Ville Royale.
avec ces nouveaux privilèges, la deuxième partie du 15ème siècle voit l'apogée du développement de Toruń.

Au cours des guerres entre la Pologne et la Suède, Toruń est à plusieurs fois attaquée et bombardée et son influence décline fortement.
Au 18ème siècle, après le Partage de la Pologne(3) la ville retombe entre les mains de la Prusse et recommence à se développer.
Au 19è siècle, les Prussiens dotent la ville de fortifications modernes pour en faire une importante place forte.

Actuellement, on peut toujours voir les ruines du château telles que les habitants les ont laissées après la révolte de 1454.
Celui-ci fut bâti en plusieurs étapes :
En 1231, après avoir établi des fortifications en bois, les Teutoniques construisent un logis et un premier mur d'enceinte dans l'angle sud du terrain. Vers 1250, ce logis est surmonté d'une galerie. Au début du 14ème siècle, une salle capitulaire est construite du côté est. Un mur sans bâtiment accolé est construit des côtés nord et ouest. Ce mur était également surmonté d'une galerie intérieure qui permettait de faire le tour de l'ensemble de la construction. Un donjon octogonal indépendant, aux murs de 2m d'épaisseur, est construit dans la cour intérieure et une tour sanitaire (appelée Gdanisko) surplombant les douves, est ajoutée à l'est et reliée au château par une galerie surélevée.
Autour des murailles de cet ensemble, qu'on appelle le "château haut", se trouvait le château bas, également entouré d'un mur d'enceinte, où se trouvaient les forges, les étables, les écuries, les granges,... et tous les ateliers des artisans.

Notes :
(1)Nom d'une des tribus slaves situées à l'est de la Vistule.
(2)Un des privilèges de Toruń obligeait les marchands naviguant sur la Vistule de s'arrêter obligatoirement à Toruń et d'y vendre leurs marchandises en priorité à des marchands de la ville, ensuite aux autres marchands présents en ville. Ce n'est que si leurs marchandises n'étaient pas vendues qu'ils pouvaient continuer leur route plus loin.
(3)En 1772, la Pologne est en proie à une guerre civile importante. Ses Trois puissants voisins, la Russie, l'Autriche et la Prusse, s'entendent alors pour l'amputer d'une bonne partie de son territoire qu'ils se partagent.

pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Zamki i Obiekty Warowne - Od Malborka do Torunia"
    Agnieszka i Robert Sypek; Almapress
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017