Wilhelm von Urenbach (11??-12??)

Agnieszka Staf

Maître de l'Ordre de 1253 à ????

L'histoire de l’Ordre Teutonique désigne un rôle d’usurpateur à Wilhelm von Urenbach, quoiqu'il soit difficile de confirmer aujourd’hui s’il en était véritablement un. Les doutes apparaissent surtout lorsqu'on sait qu'on ne connait ce personnage que d'un seul document, soupconné d'être une falsification.

Ce document est daté du 7 mai 1223 et concerne le partage de la Courlande entre L’Ordre Teutonique et l'évêque Henri. Ce document mentione les noms de Wilhelm von Urenbach en le désignant grand maitre de l’Ordre, de l’évêque de Courlande Henri et comme témoins, le commandeur Werner von Koblenz et le seigneur Helmicus von Starkenberg. Il a été delivré à Venise et pourrait bien paraître un document original, hormis la présence de quelques détails troublants.

D’abord, ce contrat ne peut pas être conclu en 1223, car le partage de la Courlande a lieu trente ans plus tard, au début du mois d’avril 1253. Mais à cette époque, un autre grand maitre nouvellement élu, Poppo von Osternohe, régne déjà et rien ne semble témoigner qu’il aie résigné de cette fonction à ce moment là.
La solution la plus simple est de constater que le document est falsifié, mais il y a des doutes. Les personnages mentionnés sont authentiques, quoique peu connus. L'évêque Henri serait Henri von Luxemburg, évêque de Courlande qui a réellement conclu cet accord avec le maitre de la province d’Allemagne à propos du partage de la Courlande le 5 avril 1253. Helmicus von Starkenberg serait le seigneur de Monford, une forteresse des Teutoniques en Palestine, construite pour être le futur siège de l'Ordre et enfin, Werner von Koblenz serait un parent de Peter von Koblenz, qui est apparu dans l'entourage de Poppo von Osternohe en tant que seigneur de Monford, en juin 1253. Si quelqu’un avait voulu falsifier ce document, il y aurait inscrit des noms connus pour décourager d'éventuels adversaires.

On se perd en conjonctures à la lecture de ce document. La version la plus probable dit qu'en 1253, un schisme s'est créé au sein de l’Ordre Teutonique. La majorité des frères s’est declaré pour Poppo von Osternohe, mais beaucoup d'autres ont appuyé Wilhelm von Urenbach qui résidait à Venise. Pendant un certain temps, un double pouvoir régnait dans l’Ordre et chacun voulait manifester et confirmer son existence. Notre document serait alors cette manifestation du côté de Wilhelm von Urenbach, qui aurait voulu confirmer l’évènement d’avril 1253 ou du moins, extérioriser le fait qu’il exerce son pouvoir.
On peut aussi réfléchir sur les causes de cette rupture chez les Teutoniques, mais ici l’explication est plus évidente. A l'époque, tout le monde chrétien était divisé à cause du conflit de domination entre le pape et l'empereur germanique. Dans l’Ordre Teutonique, il y avait des partisans de la superiorité du pape et d'autres de l’empereur. Chacun des partis voulait avoir son chef comme grand maitre. L’un d’eux était probablement Wilhelm von Urenbach choisi comme grand maitre par ses partisans pour contre-balancer Poppo von Osternohe, qui était le partisan de l‘empereur.

On ne sait rien sur la suite de sa carrière. Il a probablement été abandonné par ses partisans et a du se soumettre au pouvoir de Poppo von Osternohe. Cela ne signifie pas du tout la fin des conflits dans l’Ordre Teutonique ni la fin de la consolidation du pouvoir de Poppo von Osternohe. Sa position était tout le temps incertaine et peut-être est-ce aussi une raison pour qu'il résigne de sa fonction en 1256.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Poczet Wielkich Mistrzòw Krzyzackich"
    Pawel Pizunski; Wydawnictwo "Arenga"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2018