Bibliographie : L'Ordre du Temple en Roussillon et sa suppression
(Philippe Schrauben Editeur, 1988)

Auteur(s) : B. Alart

L'Ordre du Temple en Roussillon et sa suppression
    Sommaire des pages sur ce thème :
  1. la présentation du livre (page actuelle)
  2. Bibliographie plus complète

Description :

"L'année 1138 marque définitivement l'établissement des Templiers dans les vallées du Roussillon :
C'est à cette époque en effet qu'ils fondent leur première maison, le MAS DEU, en Territoire de Villemolaque, grâce à la donation qui leur a été faite d'un champ où : .. .Jam edificatus et constructus mansus supradicte militie... qui opellatur a multis mansus Dei...»

La conscience professionnelle de l'archiviste catalan Bernard ALART fait de cette étude l'un des travaux les plus précis qui puissent exister sur les Chevaliers de l'Ordre du Temple en Roussillon. Connu malheureusement des seuls érudits en matière d'histoire médiévale, ce travail constitue toutefois pour l'époque de sa parution et pour l'heure actuelle une des bases fondamentales et incontournables de tout chercheur qui, de près ou de loin désire se pencher sur le destin peu ordinaire de ces fameux moines-soldats.

L'auteur :

Bernard ALART naît à Vinça le 1" mars 1824. Après des études primaires au collège de cette cité, puis à celui de Perpignan, il poursuit celles-ci au Collège Royal de Toulouse d'où il sort, deux ans plus tard, bachelier ès-lettres. Il est alors âgé de dix neuf ans et demi.

A l'époque déjà, l'instruction coûte cher et, afin de soulager ses parents, il s'engage pour dix ans dans l'armée universitaire. On le retrouve à Chatellerault, La Rochelle, Cahors, Lectoure et enfin Dax où quatre ans après il termine son engagement et quitte l'enseignement. Il rentre alors à Vinça nanti d'un solide bagage scientifique et littéraire mais avec une santé quelque peu vacillante.

Le Roussillon exerce sur lui une attirance toute particulière et il est difficile de rencontrer un homme qui se soit attaché plus passionnément que lui à l'Histoire de sa province. Comme l'illustre Capmany, catalan lui aussi, il pensait :
Que not pot estimar sa nacio
qui no estimar sa provincia

                        

En partenariat avec Amazon.fr

Pour revenir à la liste des livres

Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 1997-2020