Anno von Sangerhausen (12??-1273)

Contribution : Agnieszka STAF

Maître de l'Ordre Teutonique de 1256 à 1273

Source : Poczet Wielkich Mistrzòw Krzyzackich - Pawel Pizunski, Wydawnictwo 'Arenga'
Anno von Sangerhausen
Source : Poczet Wielkich Mistrzòw Krzyzackich

Anno n'a aucun rapport avec les princes de Brunschwig, comme l'écrivait un historien, ni aucune liaison avec la chevalerie libre et folâtre de l'Empire Germanique. Comme Bart, von Salza et Wüllersleben, il est issu d'une famille de régisseurs du landgrave de Thuringe et dont la ville de Sangerhausen était probablement le domaine principal.

On ne sait presque rien sur sa famille, même si Jutta von Sangerhausen(1), vénérée comme l'ange de Chełmża, était sa parente.

Anno est soudainement apparu dans l'histoire de l'Ordre Teutonique en 1254 comme grand maitre de la province de Livonie(2). Les propriétés de l'Ordre Teutonique longent alors la mer Baltique et s'étendent de Poméranie en Livonie. Les Lituaniens sont en paix avec l'Ordre et au bord du Niemen, la nouvelle forteresse de Klaipėda se développe.

Source : Wikipédia- l'encyclopédie libre
Jutta von Sangerhausen
Source : Wikipédia
Anno von Sangerhausen contribue considérablement à la construction de cette forteresse et quand elle est attaquée par les Samogitiens(3), il se précipite à son secours et pacifie de façon sanglante toute la région de Samogitie.

En juin 1256, Anno doit se rendre à Rome pour prendre part au chapitre général convoqué par le grand maitre Poppo von Osternohe qui, dans des circonstances qui ne sont toujours pas élucidées à l'heure actuelle, se démet de ses fonctions. Peu après, probablement pendant la tenue du chapitre à Frankfort-am-Main, Anno Sangerhausen est élu nouveau Grand-Maître l'Ordre Teutonique.

Après quelques années de paix relative, les Samogitiens, appuyés par le roi lituanien Mindaugas(4), attaquent la Livonie. En septembre 1260 en Prusse, une grande révolte de toutes les tribus éclate contre l'Ordre et Alexandre Nevski(5), prince de Novgorod, part de Psków pour pour assiéger Dorpat(6). Tous les peuples oppressés par les Teutoniques se jettent contre eux et l'Ordre faillit bien disparaître sous ce déluge. Il perd la majorité de ses châteaux et ne garde que ceux situés le long des rivières et au bord de l'anse de la Vistule.

Source : Poczet Wielkich Mistrzòw Krzyzackich - Pawel Pizunski, Wydawnictwo 'Arenga'
Anno von Sangerhausen
Source : Poczet Wielkich Mistrzòw Krzyzackich

Pour sauver l'Ordre en danger mortel, Anno von Sangerhausen entame une grande action diplomatique partout en Europe et surtout à la cour papale, où il parvient à obtenir la convocation par le pape Urbain IV des croisés de toute l'Europe Centrale. Le Pape leur demande d'accorder leur aide dans la lutte contre les païens du nord et recommande même de donner l'absolution à tous ceux qui ont commis des délits dans leur pays s'ils vont aider les Teutoniques. Grâce à cet appel, Anno pouvait se précipiter en Prusse en janvier 1263 avec une importante troupe de chevalerie surtout originaire de Rhénanie.

Après cette première réussite, Anno commence le recrutement partout en Europe, mais surtout en Allemagne, dans sa Thuringe natale, en Brandenbourg, en Franconie chez les princes de Brunswick, à Altenberg, Marburg, Quedlinburg, Eger, Regensburg. Il se rend même en Bohême et en Autriche et c'est sans aucun doute grâce à toute cette énergie que de nouveaux chevaliers arrivent sans cesse en Prusse.
L'autre résultat de ses efforts est la création de 16 nouvelles commanderies en Europe comme par exemple à Venise, S.Leonardo, Mottling et Eger, d'où l'Ordre puise pas mal d'argent pour ses actions a l'Est.

Quand en 1265, le pape Clément IV demande à nouveau de l'aide pour l'Ordre Teutonique, même le prince de Brunswick Albert II(7), le landgrave de Thuringe Albert II(8) et le margrave de Brandebourg Otto III(9) viennent à son secours. Mais c'est l'expédition du margrave Dytryk II(10) qui dévaste la Natangie(11) qui porte le coup le plus grave pour les tribus Prusses en 1272.
Dès cet instant, les Teutoniques commencent à récupérer les terrains perdus précédemment, reprennent la forteresse Lidzbark et repoussent la résistance au-delà des zones frontières de l'Etat Teutonique.

Anno von Sangerhausen décède le 7 ou 8 juillet 1273 en Allemagne sans voir le triomphe définitif de l'Ordre. On ne connait ni l'endroit exact de sa mort ni de sa sépulture. Des chroniqueurs disent qu'elle serait à Trèves ou à Mergentheim.

Blason de Anno von Sangerhausen

Maître précédent : Poppo von Osternohe - Maître suivant : Hartmann von Haldrungen

Retour à la liste des Maîtres

Notes :

(1)Sainte Judith(Jutta en allemand), aussi appelée Judith de Kulmsee (Chełmża), Judith de Sangerhausen ou encore Judith de Thuringe. Elle est née à Sangerhausen au début du 13e siècle. A la mort de son époux, elle entre dans le Tiers-Ordre-Franciscain (Ordre laïc) et rejoint une communauté à la frontière des territoires teutoniques (Kulmsee - Chełmża) en Poméranie. Elle est honorée comme la patronne de la Prusse.

(2)Province de l'Ordre Teutonique située à l'est de la Mer Baltique. Son territoire correspond à la quasi totalité des territoires des actuels Pays Baltes : Estonie, Lettonie & Lituanie.

(3)Les Samogitiens faisaient partie des tribus baltes occupant le territoire de ce qui est actuelement la Lituanie, l'Estonie et la Lettonie. Pour visualiser l'implantation de ces différentes tribus baltes, suivez-ce lien sur Wikipédia anglais.

(4)Mindaugas ou encore Mendoga est né vers 1203. On ne connait que peu de chose à son sujet. Il devient le premier Grand Duc de Lituanie en 1236, et après une importante victoire contre l'Ordre Teutonique, prend le titre de Roi de Lituanie en 1251. Il sera le seul à porter ce titre. Pour y accéder, il accepte le baptême chrétien en 1250 ou 1251. Il est assassiné par des membres de sa famille en 1263.

(5)Alexandre Iaroslavitch Nevski est né en 1220 et mort en 1263. Il devient prince de Novgorod en 1236 et Grand Prince de Kiev en 1249. Il remporte une écrasante victoire contre les Suédois sur la Neva en juillet 1240 et écrase l'armée de l'Ordre Teutonique au Lac Peïpous en 1242.

(6)Tartu (Dorpat en allemand) est actuellement la deuxième ville d'Estonie. Au début du 13e siècle, elle a été le siège d'un évêché qui a duré jusqu'à la fin du 16e siècle. Son premier évêque était Hermann von Buxhöwden, le frère d'Albert de Riga qui a été à l'origine de la création de l'Ordre des Chevaliers Porte-Glaive de Livonie.

(7)Albert II de Saxe, né vers 1250, Duc de Saxe en 1260, mort en 1298.

(8)Albert II "le Dégénéré", aussi appelé Albert "le Dénaturé". Il est né en 1240 et décédé en 1314. Il est landgrave de Thuringe de 1265 à 1307, date de son abdication.

(9)Otto (Othon) III "le Pieux". Il est né vers 1215 et mort en 1267. Il est le deuxième fils d'Albert II de Brandebourg et de Mathilde Wettin. Il est Margrave de Brandebourg de 1220 à 1267.

(10)Thierry(Dytryk ou encore Dietrich) "le sage", Margrave de Landsberg. Il est né vers 1242 et mort en 1285 de retour d'une expédition en Pologne.

(11)Cette région, actuellement située au nord-est de la Pologne actuelle était occupée par plusieurs tribus prusses (également appelées Borusses en français) et des tribus baltes, dont les Poméraniens, les Pomésaniens, les Warmiens, les Semigaliens,... Suivez-ce lien sur Wikipédia pour avoir un aperçu de ces tribus.


pour une bibliographie plus complète... Bibliographie
  1. "Poczet Wielkich Mistrzòw Krzyzackich"
    Pawel Pizunski; Wydawnictwo "Arenga"
Webmaster : Christophe Staf
© Templiers.org 2003-2017